Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 08:52

Algérie - Ambassade de France à Alger: Les pensions françaises des anciens combattants au menu

cooperation culturelle algerie france

 

Philippe Pages, directeur du service des Anciens Combattants dépendant de cette représentation diplomatique française, animera une communication à ce sujet. L'actualité dans ce domaine est marquée par une récente décristallisation complète des pensions civiles et militaires de retraite, des pensions militaires d'invalidité et de la retraite du combattant servies aux ressortissants de pays anciennement colonisés par la France. Cette mesure, qui a pris effet depuis le 1er janvier 2011, a été consacrée par une loi de finances française pour 2011.

 D'autres catégories bénéficieront aussi de cette mesure de décristallisation. Il s'agit des pensionnés de l'Etablissement français des invalides de la Marine (ENIM), de la Caisse de prévoyance et de retraite du personnel de la Société nationale des chemins de fer français (CPRSNCF) et de la Caisse nationale des industries électriques et gazières (CNIEG). C'est également le cas des pensionnés de la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL) et du Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l'Etat (FSPOEIE). Les titulaires de décorations telle la légion d'honneur et la médaille militaire ouvrent aussi droit à ce traitement. Les personnes ayant formé un recours contentieux, toujours en cours au 28 mai 2010, ouvrent également droit à cette mesure.

 L'administration concernée devra mettre un terme à la procédure contentieuse en cours et procéder automatiquement à la décristallisation, la révision prenant effet à la date du jour de la demande à l'origine de l'instance. La valeur du point de ces pensions a été alignée automatiquement sur la valeur du point applicable aux pensions et retraites de même nature que celles servies aux ressortissants français. Pour les « prestations de feu », cet alignement est en vigueur depuis 2007. Les indices servant au calcul de ces pensions ont été alignés sur ceux des pensions et retraites de même nature servies aux ressortissants français. Les indices servant au calcul des pensions servies aux conjoints survivants et aux orphelins des ces pensionnés ont été alignés sur les indices des pensions de même nature servies aux ressortissants français.

 Les nouvelles demandes de pension, notamment de réversion, dans les conditions applicables aux nationaux français, peuvent être examinées au même titre que les demandes de nouveaux droits à pension qui sont déposées à compter du 1er janvier 2011. Les demandes qui ne pouvaient pas être accueillies avant cette date, pourront être renouvelées. Ces pensions sont révisées, à compter de la demande des intéressés présentée dans un délai de trois ans à compter de la date de publication du décret français d'application n° 2010-1691 du 30 décembre 2010.

Gelées à la date de l'accession à l'indépendance des territoires anciennement colonisés par la France, les pensions servies aux ressortissants de ces nouveaux Etats ont été progressivement décristallisées par plusieurs lois françaises promulguées en 2002 et en 2006. Le montant de la revalorisation de la valeur du point d'indice sera calculé à compter du mois d'avril 2011 avec effet au 1er janvier 2011. La mise en paiement sera effectuée à compter du 6 mai 2011 selon les échéances propres à chaque catégorie de pension. Si la mise en œuvre de la revalorisation des points d'indice doit s'effectuer de façon automatique sans intervention des postes à l'étranger ni des bénéficiaires, la revalorisation des carrières, entraînant la revalorisation d'indice, nécessitera une demande de la part des pensionnés pour constituer leur dossier. Ceux-ci devront se rapprocher des services des Anciens Combattants à Alger.

Depuis octobre 2008, un service de proximité a ouvert ses portes au Telemly à Alger pour accueillir les ressortissants du code français des pensions militaires d'invalidité résidant en Algérie, dont le nombre est estimé à 40 000. Ce service offre des prestations dans les domaines social (aides financières), médical (consultations et conseils gratuits) et administratif (conseils et aide à la constitution des dossiers en matière de cartes, de retraite et de pensions). Enfin, des séances d'accueil et de renseignements sont aussi assurées au sein des consulats de France à Oran et à Annaba. Il convient cependant au préalable de prendre rendez-vous.

Source Le Quotidien d’Oran Salim L.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires