Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 02:21

Les concepteurs du billet de 2000 DA révèlent

billet-de-2000-DA-bis.jpg

 

Lors d’une visite exclusivement réservée à L’Expression, à l’Hôtel de la Monnaie, la Banque d’Algérie a démontré le caractère infalsifiable du billet.

Lumière est faite sur les dessous du billet de 2000 dinars. La Banque d´Algérie sort de son mutisme après qu´il ait alimenté la polémique autour de ce billet. Lors d´une visite inédite et exclusivement réservée, hier, à L´Expression, à l´Hôtel de la Monnaie de la Banque d´Algérie (Alger), les experts et concepteurs de ce billet se sont relayés pour expliquer, dans le menu détail, comment a-t-il été conçu.
«L´architecture de ce petit papier imprimé recto verso comporte des dessins travaillés sur le plan artistique tout en conjuguant les techniques de sécurisation les plus pointus pour contrecarrer les tentatives de reproduction», a souligné l´un de ses concepteurs. Le billet livrait au fur et à mesure ses secrets. Chaque motif et chaque signe portait une symbolique à caractère national. Des figures emblématiques de l´Histoire millénaire de notre pays y apparaissent sur une bande, en filigrane. Il s´agit de Massinissa et de l´Emir Abdelkader. «Aucun scanner ne peut reproduire, fidèlement, de telles représentations», a assuré son concepteur. Sous la loupe des experts, le billet de 2000 DA prend une autre dimension. Elle met en exergue l´importance de la monnaie comme élément constituant de la souveraineté nationale. Les experts de la Banque d´Algérie ont mis en exergue la nature infalsifiable de ce billet, frappé d´une croix rouge par les lobbys de la fausse monnaie. Pour la première fois, les éléments identitaires du billet ont été mis au grand jour. En effet, le directeur général conseil et la directrice artistique, en experts concepteurs de cette coupure, ont levé le voile sur son contenu. Objectif: battre en brèche toutes les spéculations sur son éventuelle falsifiabilité. Il était temps de faire taire la rumeur qui l´a accompagné dès son apparition. A travers cette présentation, elle a défendu son oeuvre. La Banque d´Algérie rassure, ainsi, l´opinion publique quant à l´impossibilité de reproduction de son nouveau billet de 2000 DA par les faussaires, émis il y a de cela maintenant deux mois.
La Banque d´Algérie réaffirme une seconde fois avoir doté la coupure le plus réussie de l´histoire du pays d´éléments les plus avancés en matière de sécurité, design et fiabilité. Selon les concepteurs, tous les éléments de sécurité que comporte ce billet sont conçus à l´intention de tous les utilisateurs. Le billet comporte des éléments de vérification qui s´adressent au grand public, aux manipulateurs d ´argent (caissiers des banques ou des supermarchés...) et aux experts (police, criminologues...).
«L´architecture de ce petit papier imprimé recto verso comporte des dessins travaillés sur le plan artistique tout en conjuguant les techniques de sécurisation les plus pointues pour contrecarrer les tentatives de reproduction», a souligné le concepteur.
Pour ces experts, les encres de sécurité, le filigrane, le fil de sécurité et des immersions visibles sous les rayons ultraviolets, autant d´éléments qui représentent une protection contre les faussaires. En plus, «la règle veut que la protection s´applique et sur le recto et sur le verso», a indiqué l´expert. Jusque-là, la Banque d´Algérie apporte un éclaircissement et des garanties capitales pour rassurer le grand public. Quant à l´autre aspect de cette affaire, à savoir le paramétrage des distributeurs, nos interlocuteurs affirment que «c´est un détail qui ne mérite pas toute la polémique qu´il a soulevée». Autre précision des experts: la dimension du billet. «Le fait que ce billet ait les mêmes dimensions que celui de 1000 DA ne doit en aucun cas inquiéter le citoyen», rassurent les experts de la Banque d´Algérie qui avancent comme argument -infalsifiable- l´exemple du mythique billet vert américain: «Tous les billets du dollar américain ont la même dimension et la même couleur, seule la valeur les différencie.» Avec de pareils arguments et assurances, on peut donc empocher ce billet de 2000 DA sans le moindre souci...à condition de le dépenser.

 

Source L’Expression Idir Tazerout

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires