Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 12:57

La Renault Clio 4 se distingue 

Clio jpg1

 

Le trophée «voiture de l’année 2013» vient d’être décroché haut la main par la nouvelle Renault Clio 4. Avec 88 points sur 110, elle se dégage du reste des finalistes et confirme le succès qu’elle cumule à travers le monde depuis son lancement. Elle devance ainsi la Peugeot 208 qui s’est contentée de la seconde position en rassemblant un total de 83 points.
Organisée par le Club des journalistes automobiles algériens (CJAA), cette consécration vise à distinguer le véhicule répondant le plus aux critères élaborés par le jury et qui intègrent tous les aspects de la voiture, sécurité, design, comportement, confort, qualité et finition, écologie et consommation, performances, équipements et prix. La cérémonie de remise des trophées aux lauréats s’est déroulée mercredi dernier à l’hôtel Sofitel en présence de l’ensemble des concessionnaires automobiles installés en Algérie, des personnalités du secteur, des représentants des institutions de sécurité, gendarmerie, Sûreté nationale, de la Protection civile, des directeurs de journaux et de nombreux invités. La sélection a été organisée autour de deux phases, une première ayant rassemblé les 31 véhicules neufs commercialisés en Algérie du 1er janvier au 31 décembre 2012 et la seconde a permis de dégager 8 finalistes, Citroën C-Elysée, Hyundai Santa Fe, KIA Rio, Nissan Sunny, Peugeot 208, Peugeot 301, Renault Clio 4 et Suzuki D Zire. L’exception de cette année, c’est le classement dans une position des deux véhicules issus du même groupe PSA Peugeot Citroën et fabriqués sur la même base technique, avec les mêmes motorisations et les mêmes équipements, à savoir Peugeot 301 et Citroën CElysée. Réuni en conclave, sur les cimes enneigées de Tikjda loin de la ville et de ses tourments, le jury du CJAA rendu son verdict le 14 février dernier dans la discrétion absolue. C’était l’occasion pour ses membres de disposer des véhicules récipiendaires dans des conditions de travail et de réflexion sereines et d’effectuer les ultimes essais techniques avec en prime des conditions de conduite exceptionnelles, avec les quantités impressionnantes de neige et le verglas qui rend la stabilité des véhicules aléatoire malgré les efforts des personnels techniques de la station et de leurs chasse-neige. Les résultats ont été rendus publics lors de la soirée de mercredi en maintenant le suspense jusqu’au dernier moment. Sur les huit finalistes, six on décroché des trophées selon l’ordre de classement suivant, Renault Clio 4, Peugeot 208, Suzuki Dzire, Citroën C-Elysée/Peugeot 301 et Hyundai Santa Fe. Intervenant à l’ouverture de la cérémonie, le coordinateur du CJAA a souligné que «cette compétition ambitionne de s’ériger en tradition de mérite pour créer l’émulation parmi les concessionnaires automobiles et les inciter réserver au client algérien des véhicules de qualité dotés de l’essentiel des équipements de sécurité et de confort». ajoutera aussi que le Club des journalistes automobiles entend «contribuer ainsi aux côtés des efforts accomplis par les différents intervenants dans cette activité pour hisser vers le haut la qualité des voitures importées dans notre pays. D’autant que les résultats exceptionnels et historiques enregistrés durant l’année 2012, plus de 560 000 ventes, restent l’expression d’un besoin pressant en moyen de mobilité individuel, familial ou professionnel qui risque de perdurer quelque temps encore. Il est souhaitable donc que des dispositions soient prises pour permettre une évolution qualitative du marché de l’automobile et éviter que le pays ne devienne le réceptacle de véhicules peu ou pas dotés en équipements de sécurité. Le CJAA se doit de sensibiliser les clients et les concessionnaires à une meilleure qualité des produits distribués ». Le succès de la nouvelle Renault Clio 4 à cette seconde édition du trophée algérien reflète sa réussite auprès des clients à travers le monde. Son design, ses dimensions généreuses, la richesse et la modernité de ses équipements et son prix d’entrée de gamme sont autant de facteurs déterminants qui ont accéléré sa consécration. Le partenariat de ALD Automotive, Equip’auto et de Alliance Assurances a permis par ailleurs de rendre un hommage à deux figures du monde de l’automobile dans notre pays en étant les pionniers, en l’occurrence, Abdallah Hsanaoui, le PFG du groupe Hasnaoui qui assure la représentation de plusieurs marques, telles que Nissan, Volvo, Komatsu, etc. et Abderrahmane Achaibou, qui préside aux destinées du groupe Elsecom avec ses différents labels, Suzuki, Ford, Daewoo camion, etc. Rendez-vous est déjà pris pour la troisième édition du trophée de la voiture de l’année et un plus grand nombre de véhicules en concurrence.
Belkacem Bellil

Le classement final :
01/ Renault Clio 4 88 pts / 110
02/ Peugeot 208 83 pts / 110
03/ Suzuki D Zire 77 pts / 110
04/ Citroën C-Elysée et Peugeot 301 75 pts / 110
05/ Hyundai Santa Fe 73 pts / 110

Source Le Soir d’Algérie

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires