Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 22:36

Soupe à l’oignon et aux fèves séchées

soupe-feve-oignon.jpg

Cette semaine, nous allons découvrir un mets délicieux qui nous vient directement de la région de Cherchell, cette ville ancestrale qui regorge de plats traditionnels que les Cherchellois ont su garder jalousement depuis plusieurs générations.

A base d’oignon et de fèves séchées, cette soupe est un plat que l’on cuisine en période de grand froid, car l’oignon permet d’aider les malades souffrant de bronchite à reprendre des forces et recouvrer une bonne santé grâce aux substances sulfurées qu’il contient. Riche en vitamine C, et grâce à ses vertus fortifiantes, stimulantes et antibactériennes, consommé cru ou cuit, l’oignon est un légume santé à part entière. Depuis la nuit des temps, il a conservé sa réputation de tout guérir et ses bienfaits curatifs et préventifs se vérifient de jour en jour. Il a de multiples atouts pour la santé de l’homme.

Il serait un anti-inflammatoire naturel et nos grands-mères s’en servaient pour soigner les bobos de toute la maisonnée. Elles posaient une tranche d’oignon sur une plaie ou un furoncle, et quelques jours plus tard, miracle ! le mal avait disparu. Parce qu’il a un effet diurétique, l’oignon serait particulièrement recommandé pour les personnes souffrant d’insuffisance rénale. Ce légume remède aiderait également à la guérison des infections pulmonaires ou respiratoires. C’est ainsi que nos mères et grands-mères, dès l’arrivée de la saison du froid et des pluies, s’empressaient de faire des réserves de ce légume miracle et l’utilisaient dans presque tous les plats qu’elles cuisinaient durant cette période de l’année.

Elles ne badinaient pas quant à la quantité qu’elles utilisaient, et c’était de cette manière qu’elles affrontaient la saison hivernale, s’assurant de passer un hiver sans problème de santé, fortes de leur réserve d’oignon.

La recette

Ingrédients

- 1 verre de févettes

- 1 verre de petits plombs (mhamsa)

- 3 cuillerées à soupe d’huile végétale

- 2 ou 3 gros oignons secs

- 1 morceau de viande séchée

- Sel, poivre

- 1 noix de beurre frais

Préparation

Mettre à tremper, dans une bonne quantité d’eau tiède, le morceau de viande pendant une bonne heure.

Faire dorer légèrement les févettes dans une poêle à sec afin de détacher l’enveloppe. Les moudre finement et les enduire d’huile puis réserver.

Prendre une marmite, de préférence en terre cuite, la remplir de deux litres d’eau. Mettre à chauffer sur feu modéré. Lorsque l’eau a tiédi, verser la poudre de fèves. Ajouter l’oignon finement haché, la viande séchée, le sel, le poivre et porter à ébullition. Lorsque le bouillon est devenu laiteux, ajouter les petits plombs, laisser cuire pendant 20 à 25 minutes. Lorsque les petits plombs sont cuits, éteindre le feu et laisser gonfler. Ajouter une noix de beurre frais au moment de servir. La tradition veut que ce plat soit servi dans un grand plat en terre cuite ou en bois, et que chaque convive se serve d’un demi-oignon sec coupé à la verticale en guise de cuillère pour manger la soupe.

Source Le Soir d’Algérie H. Belkadi

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Pèlerin 13/10/2015 16:52

Salut Pierre
Mais tu sais très bien que l'oignon a bien des vertus
quoi de plus mignon que le bel oignon de ces dames lorsqu'il dandine en frisant la provocation
Je te souhaite une Bonne Journée
Amicalement,
Le Pèlerin

ZANOT Pierre 13/10/2015 08:33

Je me souviens, étant enfant, d' un bobo sur mon genoux et de l' oignons qui me l' avait vite guéri. Amitié à toi Henri

Le Pèlerin 09/10/2015 00:25

Bonjour Aitameur,
Je n'en doute pas; j'en mange deux fois par semaine
Cordialement,
Le Pèlerin

Le Pèlerin 09/10/2015 00:25

Bonjour Aitameur,
Je n'en doute pas; j'en mange deux fois par semaine
Cordialement,
Le Pèlerin

Aitameur 08/10/2015 19:41

C délicieux

Aitameur 08/10/2015 19:40

C délicieux