Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 16:49
Algérie – Les élections locales auront lieu le 29 novembre
14 millions d Algeriens n'ont pas vote
La confirmation est venue de Daho Ould Kablia, lors de sa prestation hier au forum de Liberté .
C’est donc le dernier jeudi du mois de novembre qu’aura lieu le renouvellement des assemblées populaires communales et des assemblées de wilaya. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a révélé hier en effet que la date des municipales est fixée au 29 novembre prochain. Le corps électoral, a-t-il souligné, sera conséquemment convoqué le 1er septembre, soit moins d’un mois à compter d’aujourd’hui. Le scrutin annoncé ne bénéficiera pas de dispositions particulières à même de garantir plus de transparence et de régularité. Daho Ould Kablia a affirmé qu’il ne sera pas tenu compte des recommandations consignées dans le rapport final de la mission d’observation européenne des élections législatives du 10 mai dernier. Des recommandations dont il a tenu à faire noter le caractère technique. Notons que le rapport de la mission d’observation européenne a été officiellement remis aux autorités algériennes le mercredi dernier, dès l’arrivée du chef de la mission à Alger. En effet, José Ignacio Salafrança a remis son rapport en premier au ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci. Et ce n’est qu’aujourd’hui à la mi-journée que le contenu du rapport sera accessible au grand public, puisqu’il sera présenté en conférence de presse. Le rapport en question a été élaboré avec beaucoup de retard par rapport à la promesse faite par les observateurs européens le lendemain du scrutin législatif. Un retard que Daho Ould Kablia a expliqué par le fait que le groupe de travail qui s’est chargé de son élaboration et sa finalisation est composé de parlementaires de différentes nationalités européennes. Sans se départir de ses avis tranchés, le ministre de l’Intérieur s’est déclaré convaincu que seuls deux à trois partis sont en mesure de présenter, lors des prochaines élections, des listes dans l’ensemble des circonscriptions électorales. Le reste de la classe politique, les petits partis plus particulièrement, devra, a-t-il considéré, être mesuré dans ses ambitions. A ces derniers, le ministre a conseillé de présenter des listes là où ils peuvent récolter des sièges ou sinon contracté des alliances. Abordant la délivrance d’agréments à de nouveaux partis, Daho Ould Kablia n’a pas tu sa conviction profonde : «S’il ne tenait qu’à moi, je ne les accepterais pas», a-t-il dit, poursuivant qu’en définitive, c’est à la loi qu’il revient de trancher. Pour le ministre de l’Intérieur, les dossiers des nouveaux partis ne sont pas consistants et les personnes qui les représentent n’ont ni poids ni dimension
Source Le Soir d’Algérie Sofiane Aït Iflis
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires