Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 08:04

France - Islam: L'UMP veut un débat,

l'Elysée approuve

nikab

 

Politique - Début avril, le parti majoritaire va se saisir de la question de la place de l’Islam en France...

Echec du ministère de l’Immigration en 2010, le débat sur l’Identité nationale revient en 2011 via… l’UMP. Le parti majoritaire va organiser en avril un débat sur l'islam en France et sa compatibilité avec les règles de la République laïque, a annoncé mercredi Jean-François Copé, secrétaire général du parti majoritaire. Une initiative qui a l’aval du chef de l’Etat, qui a jugé lors de «Paroles de Français» la semaine dernière que le multiculturalisme est un échec et indiqué que seuls sont bienvenus en France ceux qui acceptent de se fondre dans la communauté nationale.

La majorité veut ainsi couper l'herbe sous les pieds du Front national, qui avait semé le trouble jusqu'au sein de la majorité en assimilant fin 2011 à «l'occupation» les prières de rue de fidèles musulmans le vendredi dans plusieurs villes françaises.

Le thème précis du débat sera de réfléchir à «comment organiser l'exercice des cultes religieux de telle sorte qu'ils soient compatibles ans notre pays avec les règles de la république laïque». Même s'il n'est annoncé qu'en deuxième partie de ce débat, l'islam en France en constituera l'élément essentiel. «Nous y inviterons de manière très ouverte de nombreuses personnalités civiles et religieuses et ce sera l'occasion de débats très larges sur cette question absolument majeure», a précisé Jean-François Copé qui a fait de la riposte au FN l’une des priorités de son arrivée rue de la Boétie. «L'erreur serait de ne pas le traiter», a-t-il ajouté.

Barrer la route au FN, embarrasser le PS

Pour le député-maire de Meaux, qui avait été en pointe dans l'adoption de la loi sur l'interdiction du port du voile intégral, l'UMP entend évoquer des sujets comme le nombre de lieux de culte islamiques en France, la formation des imams, le contenu de leur prêches ou encore leur langue d'expression.

Ce thème est suivi de près par l’Elysée. Nicolas Sarkozy est revenu sur la question mercredi en recevant les députés UMP à déjeuner. «Si on ne veut pas que les débats dérapent, il faut les affronter», a-t-il dit, cité par des participants. «Notre formation politique puis le Parlement doivent s'emparer de ce sujet. Je ne veux pas de prière dans les rues, d'appels à la prière. On a eu un débat sur la burqa et c'était une bonne chose. Il faut aboutir à un cursus idéologique sur la place des religions en 2011».

Prié de dire si le débat annoncé ne ferait pas le jeu du Front national et de sa présidente Marine Le Pen, Jean-François Copé a répondu : «Marine Le Pen, elle, soulève les problèmes, mais travaille assez peu les solutions». L’UMP compte, elle, apporter des solutions à une débat laissé en friche par le PS, embarrassé sur le sujet, estime-t-on rue de la Boétie.

Source 20minutes.fr M.P. avec Reuters

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires