Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 20:59
Associations à caractère religieux  Ould Kablia remet le couvert
islam et chretiente 
Le ministre de l’Intérieur, faisant de ce dossier une priorité, a assuré que le projet de loi organique relatif aux associations à caractère religieux sera soumis au gouvernement. Entre autres particularités du texte, l’approbation préalable de l’administration chargée des affaires juridiques pour la constitution d’associations à religieuses.
Daho Ould Kablia remet le couvert. Le ministre de l’Intérieur, qui répondait à une question d’un député sur le retard dans la promulgation du texte organique relatif à la création d’associations à caractère religieux, a affirmé jeudi à l’APN que le projet de loi et les statuts y afférents seront soumis au gouvernement.
«Après un examen minutieux, un projet de loi organique relatif aux associations à caractère religieux et les statuts y afférents ont été dégagés en attendant de les soumettre au gouvernement», a-t-il précisé.
Véritable serpent de mer, la question des associations à caractère religieux donne du fil à retorde à Ould Kablia qui ne semble pas céder à certains qui veulent exercer des pressions sur son Département qui mettra le temps qu’il faut pour élaborer une loi sur mesure. «Au regard de l’importance des associations à caractère religieux et de leur rôle au sein de la société, le législateur a opté pour l’organisation de la constitution des associations sur la base d’un texte précis en adéquation avec leurs spécificités conformément à l’article 47 de la loi sur les associations», a expliqué le ministre. Plus explicite, le ministre a fait comprendre que l’élaboration d’un nouveau texte sur la constitution, le fonctionnement et l’organisation des associations à caractère religieux vient en réponse à la demande du ministère des Affaires religieuses qui a relevé un vide juridique. Dans le même ordre d’idée, Ould Kablia a ajouté que le projet de loi a été ficelé après plusieurs réunions au niveau du secrétariat général du gouvernement pour débattre de ses articles en présence des représentants des secteurs ministériels qui, dit-il, ont contribué à son enrichissement, outre sa présentation en réunion du Conseil de gouvernement du 12 septembre 2012, pour permettre aux membres du gouvernement d’émettre leurs observations. Le texte, a-t-il encore indiqué, sera présenté à nouveau au secrétariat général du gouvernement pour l’examen des observations. Evoquant certains aspects du projet de loi en question, dont la répartition des associations à caractère religieux selon les thèmes, le ministre de l’Intérieur a cité quatre catégories. Le texte, a-t-il enchaîné, énonce la création d’établissements à caractère religieux en vertu d’un décret et d’utilité publique comme les établissements de la mosquée. Entre autres particularités du projet de loi, l’approbation préalable de l’administration chargée des affaires juridiques pour la constitution d’associations à caractère religieux. Celle-ci, précise-t-il, émet son avis sur la base de critères objectifs bien définis dans le projet de loi. D’autre part, Ould Kablia a précisé qu’«il n’y a pas de rapport entre la construction des mosquées et le texte». Le ministre a rappelé que le nombre d’associations enregistrées jusqu’au 31 décembre 2012 a atteint 96 144 dont 15 790 associations religieuses inscrites au titre de la loi 90/31 relative aux associations et dont les dispositions ont été abrogées en vertu de la loi en vigueur, promulguée en janvier 2012 
Source Le Jour d’Algérie Yazid Madi
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires