Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 06:40

Algérie – France – Les manœuvres aéronavales des forces algériennes et françaises lancées hier au port d’Oran
fregate_alger.jpg

Par Les manœuvres aéronavales, qui se sont déroulées en haute mer, ont été soutenues par la frégate française “Germinal” et le bâtiment de débarquement algérien “Kalaat Béni-Hamad”. Pendant deux jours (15 et 16 mars), les manœuvres vont se poursuivre tout le long des côtes algériennes au cours de ce cinquième exercice. Selon le commandant Mohamed Kaddour, chef adjoint de la cellule de communication du commandement des Forces navales, les manœuvres conjointes visent à renforcer la coopération militaire entre les forces navales des deux pays.
Il s’agit essentiellement d’assurer une sécurité optimale ainsi qu’un contrôle accru du mouvement des navires des deux rives. La présence de l’hélicoptère français “Panther” et du lance-missiles algérien “Chiheb” renseigne sur l’acuité des manœuvres d’interception et d’inspection sur un navire suspecté de trafic illicite. Les forces navales algériennes étaient constituées d’un bâtiment de débarquement 492, d’un navire de soutien, d’une vedette de sauvetage, d’un hélicoptère de reconnaissance maritime et d’un groupe de fusiliers marins.
La coordination entre les éléments des forces navales des deux pays concerne également la lutte contre la contrebande et l’immigration clandestine. Ainsi, la troisième phase dite “dynamique” tend à coordonner dans le temps et dans l’espace (aérien et maritime) les procédés d’intervention rapide. Selon le chargé de communication, une réunion
d’évaluation tenue entre les officiers supérieurs algériens et français s’est révélée “positive et concluante”.
Un autre exercice concernant la recherche et le sauvetage est au programme de la coopération militaire entre l’Algérie et la France. Il est dirigé par la direction du Centre national des opérations de surveillance et de sauvetage (Cnoss). Il est utile de souligner que l’équipage français est composé de 12 officiers,
49 sous-officiers et 22 matelots appuyés
par un hélicoptère de reconnaissance de la base navale de Toulon.
La frégate “Germinal” est commandée par le capitaine Benoît de Guibert qui a été reçu par le lieutenant-colonel Azzouni Abderrahmane, commandant du groupement de façade des gardes-côtes (Gfgc).
Le capitaine de frégate sera également reçu par le commandant de la Façade maritime ouest (FMO), en l’occurrence le colonel Benmeddah Mahfoud. Il est à souligner que la frégate française “Germinal F735” a accosté, avant-hier, au quai Casablanca du port d’Oran. Elle regagnera le port d’Alger (16-19) pour un autre exercice aéronaval.
Source Liberté K. Reguieg-Yssaad
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Michel 16/03/2010 09:06


Pour répondre à la question....

"Comme d’habitude, le premier ministre vient de faire recours à la même ordonnance, à savoir, celle de « l’ennemi extérieur », qu’il utilise, en général, à chaque fois qu’il ressent que son
existence soit menacée, par souci de rester en place. En sa qualité de fils du régime et d’élève qui veut dépasser son maitre, Ouyahia a excellé à détourner l’attention de l’opinion publique de la
réalité amère des algériens, en accusant des « forces de mal étrangères ». A cette ordonnance, il a rajouté les mêmes ingrédients habituels, notamment, « des parties internes »," (El Khabar,
quotidien arabophone)

Toujours l'ennemi extérieur pour évacuer les problème de politique interne, et cela dure depuis 50 ans. les gouvernants français ne font guère mieux d'ailleurs.



Le Pèlerin 17/03/2010 22:44




Salut Michel



Ton analyse correspond tut à fait à ce que je pense du sujet



Je te prie de m’excuser pour cette réponse tardive…..mais j’ai un gros chantier qui n’en finit pas…



Je me réveillé à des heures impossible mais ne peut assurer que le minimum



Je suis vanné…Je viens de faire une sieste après le départ des ouvriers…Je vie ns de me réveiller à 21h30



Aditiasts ……comme l’on dit ici



Amicalement,



Henri



Michel 15/03/2010 23:28


Les relations entre la France et l'Algérie sont, à en croire la presse des deux pays, "épouvantables", mais on fait des manoeuvres militaires communes, on fait du commerce, Total fait des
forages....
Finalement on ne se  "fritte" que sur les problèmes "entre les hommes", les seuls qui vaillent la peine...


Le Pèlerin 16/03/2010 06:38



Salut Michel,


Oui je suis désolé de la tournure prise par les évènements


En fait tout cela vient d’une absence de volonté à «écrire
l’histoire »…..Chacun  a ses merdes et e veut pas les mettre sur la table… et faute de référentiel libre cours est donné à toutes les
interprétations


Tout le monde a raison et tort le monde a tort


L’aspect sécuritaire a pris une tournure dramatique un peu partout en
Europe…Ici c’est haro sur l’Islam


Il faut dire que cette religion a besoin de se reformer…..Cela fait les
choux gras de bien des lobbyistes qui cassent de « l’Arabe »à tour de bras


De l’autre côté Ouyahia casse du Français sans s’essouffler…Que veux tu,
il croit avoir trouvé un levier pur faire ‘unité autour de lui…Il est plus facile d’agir que d’afficher des réalisations concrètes…Alors que veux-tu les médias et les lobbyistes d’ici s’en
donnent à cœur joie


En coulisse nous avons des programmes en commun qui sont dans les
cartons depuis longtemps...Mais la France se trouve marginalisée….au présent. Je ne pense pas que l’on éprouve ce type de sentiment anti-français dans le peuple algérien


Comme en toutes chose un équilibre sera trouvé...Mais pour le moment
c’est la guerre des  mots….pour le moins


il est toutefois pénible de ne pas pouvoir parler à cœur ouvert….Dieu
que le monde est compliqué


Je te salue mon  cher
Michel…Bonne jour née,


Amicalement,


Le Pèlerin