Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 05:09

Bouteflika à Sétif - Plusieurs projets inaugurés


La wilaya de Sétif connaît une dynamique de développement qui a permis d'inciter de nombreux investisseurs à s’y installer.
Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a entamé ce matin, jeudi, une visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Sétif où il doit notamment présider, à l’université Ferhat-Abbas, l’ouverture de l’année universitaire 2009-2010.
Le chef de l’Etat doit inaugurer trois facultés de médecine, biologie, architecture et science de la terre, de 12.000 places pédagogiques, ainsi que trois cités universitaires de 6.000 lits avec annexes et d'un restaurant central de 800 places au niveau du site El-Bez. Il doit également inaugurer et lancer plusieurs projets de l’enseignement supérieur et à caractère socioéconomique.
Il a débuté sa visite par la pose de la 1ère pierre du projet d’extension de la piste principale de l’aéroport du 8-Mai 1945. D’une longueur de 2.400 mètres linéaires (ml) sur 45 m de large, la piste a été allongée de 500 ml, pour porter sa longueur à 2.900 ml, ce qui permettra, selon les responsable locaux du secteur des Travaux publics, le décollage et l’atterrissage d’avions gros porteurs. Inauguré par le chef de l’Etat en 2003, l’aéroport du 8-Mai 1945, situé près de la localité de Aïn Arnat, à moins de 10 km de la ville de Sétif, est actuellement desservi par trois compagnies aériennes, Air Algérie, Aigle Azur et Tassili Airlines. Par la même occasion, le président doit procèder à la mise en service des programmes de raccordement en gaz naturel de la wilaya de 28.346 branchements, tous programmes confondus, au niveau du site El-Hidhab, et au lancement des travaux des programmes de raccordement de l'année 2009 pour 23.203 branchements. Cette mise en service permet de porter à 70% le taux de couverture en gaz naturel au niveau de la wilaya, assurant ainsi le confort de 140.000 habitants avec la relance du développement local et des investissements. Dans ce même programme, figure l’inauguration, par le chef de l'Etat inaugurer, en outre, 4.579 logements locatifs à Sétif avec toutes les infrastructures nécessaires (lycée, CEM, école primaire, centre de formation professionnelle, jardins). Ce quota qui vient s’ajouter aux différents programmes, tous segments confondus, dont a bénéficié la wilaya durant la période 2005-2009, permettra de répondre aux besoins en logement et combler le déficit en la matière.
Le gouvernement en force
A la veille de la visite du président de la République, plusieurs ministres ont procédé hier à l’inauguration de plusieurs infrastructures à caractère socio-économique. Benbouzid, le ministre de l’Education nationale a procédé à l’inauguration de trois lycées de 800 places pédagogiques chacun, respectivement à Aïn Arnat,, Mezloug et à la cité El Hidhab. El Hadi Khaldi, ministre de la Formation professionnelle a inauguré l’Institut national spécialisé dans la formation professionnelle (Insfp), à Aïn Oulmane. Cet institut répondra à la demande du secteur économique en terme de formation spécifique en bâtiment et travaux publics (BTP)et la prise en charge des jeunes (3AS) à l’échelle locale, régionale et nationale dans le domaine des (BTP).
A Hammam Sokhna, un centre de formation professionnelle (Cfpa) de 300 places qui créera 60 nouveaux postes d’emploi permanents. Pour sa part, le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, a inauguré deux trémies à Sétif (Aïn Tbinet et Aïn Biskra). Ils sont capables de générer 30 emplois chacun avec la suppression de points de cisaillement assurant une meilleure fluidité du trafic. En plus, un évitement de la ville de Aïn Oulmane a été inauguré sur 8,5 km à la RN28 pour le désengorgement de la ville et la diminution du nombre d’accidents.
Le secteur de l’Habitat et de l’urbanisme a vu l’inauguration par son premier responsable, Nordine Moussa, de 2 182 logements locatifs avec équipements publics (Ecole primaire, CEM, Lycée et centre de santé de proximité) et la remise symbolique de clés aux bénéficiaires. De son côté, Saïd Barkat, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière s’est chargé de l’inauguration à Sétif de deux polycliniques à la Cité El Hidhab et à Aïn Oulmane, du pavillon des urgences et d’un centre de transfusion sanguine au sein du CHU de Sétif. Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau, a procédé pour sa part à l’inauguration de la station d’épuration de Hammam Guergour et du mini-barrage de Aïn Abessa. A la ville de Sétif, il a procédé à la pose de la première pierre du projet de renforcement du réseau d’alimentation en eau potable de la zone Sétif- nord-Ouest. En parallèle, la commune de Salah-Bey a vu l’inauguration de la part du ministre de l’Energie et des Mines de son poste de connexion électrique 220/60, d’un second 60/10 à Sétif nord et du programme d’électrification rurale pour 9 700 foyers à Aïn Lahdjel. Le ministre de la Solidarité, Djamel Ould Abbès, qui a représenté le ministre de la Jeunesse et des Sports, qui se trouve actuellement en Egypte, a inauguré trois centres sportifs de proximité à Beni Ourtilane, El Eulma et Ouldja,de deux stades de 3 000 places chacun à Bougaâ et Aïn Oulmane, d’une salle omnisports à Aïn El Kebir et de deux Maisons des jeunes, l’une à Beni Fouda et l’autre à la Cité Bel Air, à Sétif. Pour son secteur, Ould Abbès a inauguré le centre médico-pédagogique (CMP) pour enfants inadaptés mentaux, sis à Hammam Sokhna, et la remise des décisions d’attribution de locaux à usage commercial dans la même commune.
Source Info-Soir Souad Labri
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires