Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 16:53

Voici la carte des régions françaises qui exportent le plus

 

 

En matière d'export, chaque région a son point fort. Et certaines tirent mieux leur épingle du jeu que la moyenne nationale.

Commerce extérieur : Les régions françaises qui ont exporté le plus de biens

Les regions exportatrices

Des avions en Midi-Pyrénées, de la viande en Bretagne ou du vin en Aquitaine, chaque région française a ses spécialités. A partir des données 2013 des douanes, Challenges.fr vous propose de faire le tour de France des produits les plus exportés. Avec à la clé, de nombreuses surprises.

Globalement, les marchandises les plus souvent vendus à l'étranger sont, dans l'ordre, les avions, les produits pharmaceutiques et chimiques, les automobiles, le pétrole raffiné, les machines, le matériel électrique et les produits issus du monde agricole. Au total en 2013, ces exportations de biens (sans les services donc et hors matériel militaire) ont représentées 427 milliards d'euros, en baisse de 1,5% sur un an.

Ces régions qui exportent et celles qui n'y arrivent pas

Les régions qui exportent le plus vers l'étranger sont l'Ile-de-France (77,2 milliards d'euros), Rhône-Alpes (45,9 milliards d'euros), Midi-Pyrénées (44 milliards d'euros) et le Nord-Pas-de-Calais (32,4 milliards). La plupart du temps, ces performances sont liées à la taille de la population locale et à la vitalité des entreprises du secteur.

A l'inverse, certaines contrées de France ont les plus grandes difficultés à trouver des débouchés à l'international. C'est le cas de la Corse, qui a exporté en 2013 seulement 50 millions d'euros de marchandises. L'équivalent de ce que pourrait faire à elle seule une PME bien implantée à l'international! Parmi les autres régions à la peine, citons le Limousin (2 milliards d'euros d'exportations) et la Basse-Normandie (4,5 milliards d'euros).

La répartition des denrées les plus exportées région par région réserve par ailleurs quelques surprises. En Bourgogne par exemple, la vente de machines (moteurs, équipements hydrauliques, pompes, compresseurs, …) arrive en pole position devant… le vin et les autres boissons. Autre donnée statistique que l'on met peu en avant : l'importance de l'industrie des parfums et des cosmétiques en Picardie. La région abrite notamment des usines L'Oréal et Givenchy qui tournent à plein régime pour le commerce extérieur du pays.

Quand certaines régions plombent la balance commerciale du pays

les produits exportes

Reste à s'intéresser à la balance commerciale. Précisons à nouveau que celle-ci ne concerne que les échanges de biens et pas les services ou les flux financiers avec l'extérieur. Elle correspond donc au montant des exportations de biens auxquelles on retranche les importations. Ce qui donne une assez bonne idée de l'état de l'appareil productif par rapport à la consommation locale.

Ce qui frappe d'abord, c'est qu'une majorité de régions françaises sont dans le vert et exportent plus qu'elles n'importent. Elles sont 12 sur 22 dans ce cas. Et globalement, elles se trouvent quasiment toutes sur une diagonale partant du Sud-Ouest pour aller vers le Nord-Est.

Ensuite, seules quelques régions plombent vraiment le bilan national.

balance commerciale

A commencer par l'Ile-de-France qui affiche une balance commerciale dont le solde négatif atteint 54,6 milliards d'euros. A titre de comparaison, cette balance commerciale était de -73,6 milliards d'euros pour toute la France sur la même période. Les autres régions qui creusent de manière significative le solde du pays sont la PACA, la Haute-Normandie, le Nord-Pas-de-Calais ainsi que les Pays-de-La Loire.

Attention toutefois à ne pas faire d'interprétations hâtives ni à vilipender telle ou telle région. Du fait de leur positionnement géographique (avec un port de marchandises important par exemple) ou de leurs infrastructures (aéroports, grands axes routiers), certaines régions ont naturellement tendance à accueillir la plupart des importations, qui vont ensuite se déverser dans toute la France. Ainsi dans la région PACA, le Nord-Pas-de-Calais ou en Haute-Normandie, les produits pétroliers et le coke, qui représentent le gros des importations, ne sont qu'en transit et vont alimenter le reste du pays.

L'Ile-de-France est un cas un peu particulier. Elle dispose des plus gros aéroports du pays, qui vont accueillir une grande quantité des produits qui "voyagent" par ce moyen de transport. Elle dispose de centres de stockage qui servent également aux régions alentours. Ensuite, la région parisienne abrite une population à fort pouvoir d'achat. Ses habitants vont ainsi avoir davantage tendance à acquérir des biens que l'on ne fabrique pas en France (smartphones, ordinateurs, …). Enfin, la région est très spécialisée dans les services, qui ne sont pas pris en compte dans la balance commerciale.

Source Challenges / Corine Poulard 

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires