Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 06:22

Nuage de cendres: un retour à la normale dans le ciel européen d'ici jeudinuage-isandais.jpg

 

C'est en tous cas la prévision du responsable de l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne...

Le trafic aérien en Europe devrait revenir à la normale d'ici jeudi si les émissions du volcan islandais ne gagnent pas à nouveau en intensité, a indiqué lundi le responsable de l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, Eurocontrol. En France, des corridors seront ouverts entre les aéroports du sud et Paris.

Par rapport à la situation enregistrée lundi, où 30% seulement des vols habituels dans l'Union européenne ont pu être effectués, «on peut s'attendre à ce que 10 à 15% en plus s'y ajoutent durant la journée de demain (mardi) et encore 10 à 15% le jour suivant», a déclaré le directeur d'Eurocontrol, Bo Redeborn, lors d'une conférence de presse. «Et si les choses continuent comme elles sont actuellement et que le volcan cesse d'émettre des cendres vers l'Europe, nous serons probablement de retour à la normale d'ici jeudi», a-t-il ajouté.

Une zone interdite

Il s'exprimait après une réunion des ministres européens des Transports qui ont décidé de reprendre progressivement à partir de mardi matin 6h00 GMT (8h à Paris) le trafic aérien en limitant fortement la zone actuelle d'interdiction de vol.

Concrètement, il s'agira d'une zone, appelée encore à être précisément définie, où la concentration des cendres est la plus forte. Sa délimitation «sera basée sur des images satellitaires et correspondra aux endroits où nous savons que la concentration (des particules) est élevée», a dit Bo Redeborn. Il a précisé qu'elle serait limitée à environ «un tiers» de la zone sur laquelle le nuage de cendres émis par le volcan islandais s'est jusqu'ici répandu en Europe, et qui elle-même représente «la moitié de l'espace aérien européen» dans son ensemble.

Des vols autorisés avec des précautions

Cette zone d'interdiction de trafic sera aménagée à intervalles réguliers en fonction des données fournies par les vulcanologues sur les rejets de particules dans le ciel européen. Au-delà de ce périmètre, dans les zones faiblement contaminées par les cendres, les gouvernements européens seront habilités à autoriser les vols aériens mais avec des précautions et en se basant sur les données scientifiques et sous le contrôle des autorités nationales de l'aviation civile. Enfin, une troisième et dernière zone, où le nuage ne s'est pas répandu, aucune restriction ne sera maintenue même à titre de précaution.

Dominique Raspaud, prévisionniste à MétéoFrance, répond à nos questions...

Comment est suivi le nuage de cendres?
L’organisation de l’aviation civile a défini des zones de responsabilités. En l’occurrence, la zone du nuage est sous la responsabilité du service météorologique britannique. C’est lui qui réalise les prévisions, en collaboration avec Météo France sur le territoire français, évidemment. 

Que va-t-il advenir du nuage dans les prochaines heures?
Les prévisions de dispersion ne couvrent que les prochaines 24 heures. Il y aura assez peu d’évolution aujourd’hui. Les cendres sont très dispersées, dans toute l’Europe du Nord et de l’Est. En France, la situation est plus favorable pour le sud-ouest, grâce à des vents de sud.

Que peut-on attendre pour le reste de la semaine?
Dans les prochains jours, il y aura des vents de nord-ouest assez forts en altitude de l’Islande à l’Europe du Nord, sans doute jusqu’au nord de la France. Les vents ne sont donc pas très favorables pour les prochains jours. Cela ira peut-être mieux en toute fin de semaine, mais les cendres stagnent, ce ne sont pas les dernières émissions que nous avons actuellement dans le ciel.

Source 20minutes.fr

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires