Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 19:09

Une fête qui en vaut la chandelle

saint_valentin.jpg

 

Le 14 février est devenu date incontournable dans les calendriers des événements fêtés par les couples algériens. C'est une occasion de déclarer son amour ou encore d'offrir un beau cadeau...

Qui a dit que les Algériens ne sont pas romantiques? La Saint-Valentin, cette fête des amoureux qui est célébrée aujourd'hui, prend de plus en plus de place dans les agendas des couples algériens. «C'est même devenu un moment qu'on attend avec impatience pour se réitérer nos voeux d'amour», affirme Sofiane, rencontré dans une parfumerie où il était venu acheter un bon parfum à sa dulcinée. Sofiane n'est pas un cas unique. Pour preuve, dans les boutiques qui se sont mises en mode Saint-Valentin, les vitrines se sont transformées ces derniers jours en un véritable royaume des amoureux. Même les kiosques multiservices n'échappent pas à la règle. Objets en forme de coeurs, ours en peluche, chocolats de toutes sortes et formes inondent les commerces. Il y en a pour tous les goûts, tous les âges, mais surtout toutes les bourses. De quoi satisfaire une clientèle avide de trouver le cadeau parfait pour fêter un amour presque parfait. Au centre commercial et de loisirs de Bab Ezzouar, ça grouille de partout. Magasins de vêtements, parfumeries, maroquineries, chocolaterie, bijouteries..., on fait du lèche-vitrines avant de choisir le cadeau idéal. «Je tourne, je tourne mais je ne sais vraiment pas quoi acheter pour mon fiancé pour la Saint-Valentin», nous confie Widad qui était accompagnée de sa bande de copines. «Il y a tellement de choses que je ne sais pas quoi choisir», avoue-t-elle. «Avant on se plaignait de ne pas trouver de cadeau pour la Saint-Valentin, maintenaient on a l'embarras du choix», ajoute-t-elle avec une pointe d'humour. «Ce qui prouve que la Saint-Valentin est une fête qui a gagné sa place dans le pays», rétorque-t-elle. Chose que confirme à son tour Kaouthar, gérante d'une parfumerie. «Au vu du nombre de clients que j'ai eus. Je peux vous dire que la Saint-Valentin se fête bel et bien en Algérie. Qu'ils soient adolescents, jeunes ou âgés, les Algériens n'hésitent plus à s'offrir des cadeaux», assure-t-elle avec un large sourire. Notre interlocutrice atteste que le genre de clients qu'elle a, sont plus ou moins aisés. Néanmoins, elle certifie sans ambages que même les moins nantis n'hésitent pas à débourser quelques dinars pour faire plaisir à leur bien-aimé(e). Faycal, jeune étudiant aux moyens limités est le parfait exemple. Lui qui vient d'acheter un ours en peluche portant un cœur où il est mentionné «I Love You». «Je lui ajouterais un peu de chocolat et le tour est joué», dit-il avec un petit clin d'oeil. Mais qu'est-ce qui pousse Faycal a fêter la Saint Valentin-malgré ses moyens limités? «En hypocrite je vous dirais l'amour. Mais en réalité c'est pour faire comme tout le monde. Sinon "tazaâfe" (elle va se fâcher en référence à sa petite amie)», avoue t-il. Comme Faycal, Hakim n'est pas très Saint-Valentin. Toutefois, il est venu acheter un cadeau pour l'élue de son coeur. «Ouf!!!!Pour moi c'est une corvée. Je déteste cette fête, mais pour éviter des conflits avec ma fiancée, je dois lui acheter un cadeau», explique-t-il.
«Heureusement que je ne vais pas me coltiner à la recherche du cadeau. Je vais acheter une montre, j'ai entendu une pub à la radio faite par une grande marque qui fait des packs spécial Saint-Valentin. Ça tombe bien, je n'ai plus besoin de me casser la tête», lance-t-il avec soulagement. Comme la marque de montre qui a fait des packs spécial Saint-Valentin, d'autres entreprises ont flairé la bonne affaire. On parle notamment des grands hôtels, des restaurants et des boites événementielles qui ont organisé des soirées spéciales Saint Valentin. Il y a des soirées romantiques avec dîner aux chandelles, ou des soirées plus relaxes comme allait voir l'humoriste français Dieudonné qui sera en spectacle au chapiteau de l'hôtel Hilton.
Les boîtes de nuit de la capitale se sont également mises à la couleur de la Saint-Valentin. Des soirées de folie tout en musique y seront organisées.
Cependant, la star incontestée des cadeaux qui vont être offerts aujourd'hui, reste bel est bien le bon vieux chocolat. Que le cadeau ait une valeur ou non, le chocolat est toujours là pour accompagner l'offrande de cette journée des amoureux.
Voilà donc que les Algériens n'hésitent plus à fêter la Saint-Valentin. Une belle avancée pour un pays où il n y a pas si longtemps le mot «aimer» était tabou...!

Source L’Expression Walid Aït Saïd

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires