Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 06:23

Les avions d’Air Algérie reprennent les airs

airalgerie.jpg

 

Le P-DG d’Air Algérie, Abdelwahid Bouabdallah, a qualifié l’appel à la grève de «tentative de manipulation».

La grève du personnel navigant de la compagnie aérienne nationale Air Algérie a pris fin hier. Ainsi, les avions d´Air Algérie cloués au sol depuis la matinée d´hier, reprennent les airs. La compagnie étudie la possibilité de transporter des voyageurs dont les vols ont été annulés ce matin.
Cette grève était très mal venue. Durant la matinée d´hier, aucun appareil de la Compagnie nationale Air Algérie n´a décollé de l´aéroport international Houari-Boumediene d´Alger, en raison de cette grève.
En fin d´après-midi, le personnel navigant et la direction d´Air Algérie sont revenus à de bon sentiments pour trouver un compromis mettant fin à la grève.
Le premier vol de la journée devait s´effectuer à 6h45, mais n´a pas eu lieu, comme les suivants. Le Syndicat national du personnel navigant commercial algérien (Snpnca- hôtesses d´accueil et stewarts, chefs de cabine et chefs de cabine principaux) a lancé un préavis de grève pour aujourd´hui, mais une ordonnance rendue par la justice a sommé les délégués de renoncer à leur mouvement, à la suite d´une action en justice engagée par Air Algérie.
Cette ordonnance a été rendue suite à une action en justice engagée par Air Algérie contre les auteurs du préavis de grève, indique un communiqué de la Compagnie nationale qui a tenu à rassurer ses passagers, ses partenaires ainsi que ses employés que le programme de l´entreprise «se poursuivra normalement». La direction générale d´Air Algérie, «consciente que l´aboutissement de son plan de développement, amorcé, est pour l´instauration d´un climat social sain et serein, a engagé pour cela, avec l´ensemble de ses partenaires sociaux, une concertation visant à prendre en charge les préoccupations des différents collectifs de l´entreprise», ajoute le communiqué. Elle a tenu, par ailleurs, à saluer «le sens élevé de responsabilité dont font preuve tous les partenaires sociaux engagés pour le développement de la compagnie».
Dans une note aux membres du personnel navigant commercial, le P-DG d´Air Algérie, Abdelwahid Bouabdallah, a qualifié l´appel à la grève de «tentative de manipulation», estimant que le «motif fallacieux que la direction de l´entreprise serait opposée au dialogue social n´a qu´un seul but: assouvir des ambitions personnelles».
Il a, à ce propos, signalé que les auteurs du préavis de grève ont été reçus, à leur demande, le 13 juin 2011 pour exposer leurs revendications qui «se sont révélées ne consister que dans un conflit de représentativité au sein du syndicat» et dans lequel «ils demandent à l´employeur, en contradiction avec la loi, de procéder à de nouvelles élections et en gelant les travaux des commissions paritaires». M. Bouabdallah a affirmé, dans ce sens, que la direction de l´entreprise «observe une stricte neutralité dans le processus de désignation des représentants des travailleurs» et que lui-même a interdit, à tous les représentants de l´autorité au sein de l´entreprise, de s´immiscer dans le processus des élections syndicales.
Tout en rappelant que depuis deux semaines, un travail collectif traitant du régime de travail et de la rémunération se fait avec la participation de tous les représentants des corporations concernées, le P-DG d´Air Algérie a souligné que l´intérêt de l´entreprise réside dans le fait d´avoir une «représentation des travailleurs forte et crédible».

Source L’Expression Abdelkrim Amarni

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires