Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 11:57

Libye : L’ONU ouvre une enquête pour crimes contre l’humanité

Libye drame humanitaire

 

La Cour pénale internationale a annoncé, hier, qu’elle ouvrait une enquête pour crimes contre l’humanité en Libye. L’enquête vise directement Mouammar El Gueddafi et son clan, notamment trois de ses fils.

«Il n’y aura pas d’impunité pour les dirigeants impliqués dans des crimes.» Le procureur de la Cour pénale internationale, Luis Moreno-Ocampo, a annoncé, hier, l’ouverture d’une enquête pour crimes contre l’humanité en Libye, visant le colonel Mouammar El Gueddafi, ses fils et plusieurs hauts responsables libyens. «Nous avons identifié certains individus qui jouissent d’une autorité de facto», a-t-il annoncé en citant «El Gueddafi, son cercle rapproché, y compris ses fils». Le procureur a également cité «le ministre des Affaires étrangères, le chef de la sécurité du régime et du renseignement militaire, le chef de la sécurité   personnelle de M. Gueddafi et le chef de l’organisation de la sécurité interne», sans donner de noms.

Une équipe a déjà pris des contacts avec des responsables libyens et des officiers de l’armée pour comprendre la structure de commandement en Libye, ce qui pourrait permettre de désigner les personnes susceptibles d’être poursuivies. La CPI ne dispose pas d’enquêteurs sur place mais il a assuré que des investigations pourraient être menées sans envoyer de personnel en Libye. «Nous voulons saisir cette occasion pour notifier que si les forces dont ils ont le commandement commettent des crimes, ils pourraient être tenus pour responsables pénalement.»

Le Conseil de sécurité des Nations unies avait, samedi, dans une résolution, saisi le procureur de la CPI de la situation w Libye, considérant que «les attaques systématiques» contre la population civile de ce pays «peuvent être assimilées à des crimes contre l’humanité». Selon la Ligue libyenne des droits de l’homme, la répression a fait 6000 morts, dont 3000 à Tripoli et 2000 à Benghazi, un bilan nettement plus important, dans cette dernière ville, que les 220 à 250 morts avancés par des  sources hospitalières locales et le CICR. Les autorités de Tripoli sont tenues de «coopérer pleinement avec la Cour et le procureur et leur apporter toute l’assistance voulue», en vertu du texte voté par le Conseil de sécurité, qui invite le procureur à l’informer «dans les deux mois» de la suite donnée à la résolution.

C’est la deuxième fois seulement que le Conseil saisit la Cour pénale internationale. En 2005, il avait déféré au procureur de la CPI la situation au Darfour, théâtre de meurtres de masse dans l’ouest du Soudan. Les investigations ont conduit à l’inculpation pour génocide du président en exercice Omar el Béchir.

Hier...

-Trois navires de guerre américains ont franchi le canal de Suez en direction de la Libye. La frégate canadienne Charlottetown avec à son bord 240 hommes et un hélicoptère, devrait se trouver sur place dans six ou sept jours.

-Une frappe aérienne a visé la ville de Brega, hier, dans la matinée. Selon un responsable de l’hôpital de Brega des avions de guerre ont lâché une bombe dans le secteur situé entre la compagnie pétrolière et la zone résidentielle.

-La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a convié les ministres européens des Affaires étrangères à Bruxelles pour une réunion extraordinaire consacrée à la Libye le 10 mars et le 11 mars aura lieu un sommet des 27 sur le même sujet.

Source El Watan Mélanie Matarese

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires