Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 15:07

Aïcha Kadhafi chercherait refuge auprès de Mohammed VI

Aicha-Kadhafi.jpg

 

«Aïcha Kadhafi, réfugiée en Algérie avec une partie de sa famille depuis août, chercherait à obtenir l’asile au Maroc» révèle la lettre Maghreb Confidentiel (payant).

Depuis le déclenchement de la révolution libyenne et bien après la mise à mort du Guide Libyen, le royaume chérifien a toujours fait montre d’une mansuétude pour le clan Kadhafi.

De nombreux partisans de l’ancien chef d’Etat libyen y ont trouvé refuge.

«Affublé d’une réputation de terre d’accueil hospitalière, une tradition chère au royaume chérifien, le Maroc est le pays qui arrive en tête des destinations préférées des pro-kadhafi» affirmait il y a quelques mois déjà Maghreb Confidentiel.

Plusieurs proches du Colonel déchu s’étaient réfugiés au Niger, mais ce pays n’a été qu’une étape avant la destination finale pour certains d’entre eux qui est le Maroc.

Ces informations ont été révélées par des kadhafistes en fuite après avoir été arrêtés par l’armée nigérienne dans le massif de l’Air, à deux pas de la frontière algérienne.

«Le Maroc est le pays maghrébin le plus éloigné de la Libye ce qui serait un avantage pour ces déserteurs» selon Jeune Afrique.

Dès le 7 septembre 2011, le commandant Khouildi Hamidi, très proche de Kadhafi —il était son coordinateur du renseignement—, avait été arrêté à l’aéroport de Tunis-Carthage alors qu’il s’apprêtait à prendre un vol à destination de Casablanca.

Khouildi Hamidi, son fils Khaled, et plusieurs de ses collaborateurs se sont vus octroyer un droit de séjour au Maroc, au grand dam du CNT (Conseil national de Transition).

«Si le commandant Khouildi Hamidi et sa famille semblent s’être effacés —ce dernier aurait trouvé refuge au Venezuela et son fils Khaled serait toujours au Maroc—, d’autres proches de Kadhafi s’agitent» rapportait Maghreb Confidentiel.

Aujourd’hui, il semblerait que Aïcha Kadhafi tenterait de rallier le Maroc après des contacts assidus avec la famille Hamidi et négocierait son transfert d’Alger vers Rabat avec des émissaires du roi du Maroc qui auraient lourdement insisté sur sa discrétion une fois accueillie en terre chérifienne. Jusqu’ici, la fille de Mouammar Kadhafi s’était illustrée par ses sorties médiatiques intempestives provoquant l’ire de ses hôtes algériens.

Saura-t-elle retenir sa langue sous les ors des palais marocains?

Ces dernières années, la famille royale marocaine entretenait des relations très amicales avec le clan Kadhafi après avoir fait table rase du passé conflictuel entre les deux régimes que tout oppose sur le papier.

Il y a six ans, l’épouse du roi Mohammed VI, la princesse Salma avait été conviée aux noces fastueuses de la fille de l’ex-dictateur lybien, comme le montre cette vidéo privée de la cérémonie rendue publique dans les médias marocains au plus fort des révolutions arabes.

L’éventualité de la venue de Aïcha Kadhafi au Maroc pourrait par ailleurs créer des remous entre Rabat et le CNT libyen bien que leurs liens soient d’abord emprunt d’un pragmatisme à toute épreuve .

Source Slateafrique

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires