Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 09:00

Free Mobile : 10 bonnes raisons pour s'abonner

free-mobile-logo

 

Le prix avantageux

Imbattable. Tout simplement impossible de faire mieux que Free Mobile actuellement en termes de prix. Seul Bouygues Telecom a réussi à s’aligner aussi bien sur les tarifs que le contenu de ses forfaits. Mais même à 19,99 euros, Free fait encore mieux, puisqu’il baisse  encore le prix de quatre euros pour ses abonnés Freebox.

Le débit rassurant

Sous l’appellation marketing 3G ou 3G+ se cachent de nombreuses réalités. Les débits peuvent ainsi être bien différents d’un opérateur à l’autre, mais aussi entre les diverses offres d’un même opérateur. Avec ses deux forfaits, Free a voulu simplifier son offre au maximum. Aucun bridage n’est donc appliqué sur les débits, non seulement quand on l’utilise sur les antennes relais de Free, mais aussi dans les zones qu’il ne couvre pas, sur le réseau de son partenaire Orange. Avec une connexion sur le réseau de son partenaire Orange. Avec une connexion Bouygues Telecom testée dans le même secteur, nous avons atteint péniblement 1,34 Mbps alors que Free dépassait les 7,58 Mbps.

Le mode modem

Sans accès ADSL ou Wi-Fi, le mode modem inclus dans certains abonnements mobiles est des plus pratiques. Il permet de partager sa connexion 3G avec son ordinateur pour accéder au Net. L’option est facturé 19,90 pour 1 Go chez Orange, 29,90 pour un fair use de 1 Go chez SFR et 15 euros les 3 Go chez Bouygues Telecom. Chez Free il est inclus et décompté des 3 Go de fair use proposés dans son forfait.

Le fair use

Ici Free se démarque clairement de la concurrence. Avec un fair use de 3 Go de données par mois, il fait exploser les ratios autorisés jusqu’à présent par les autres opérateurs. Jusqu’alors la limite était de 2 Go par mois sur certains forfaits SFR (notamment l’un des Séries Red). Alors que les trois historiques avaient tendance à baisser ces limites (certains forfaits ne comprennent que 250 Mo) pour économiser la bande passante des réseaux, Free a Free a donc décidé de mettre les pieds dans le plat et de laisser un vrai confort d’utilisation à ses abonnés.

La réduction pour les abonnés Freebox

Si vous trouviez qu’un tel forfait à 19,99 euros par mois est encore trop cher, il vous reste à changer d’opérateur ADSL et de choisir une Freebox si ce n’est déjà fait. Les abonnés à l’offre Internet bénéficient automatiquement d’une ristourne de 4 euros sur leur forfait, baissant son tarif à 15,99 euros.

Usage Internet non bridé

Rare sont ceux qui lisent les conditions générales de vente des opérateurs et rares sont ceux qui connaissent les restrictions de l’accès au Web. Il est en général interdit par exemple d’utiliser les newsgroup. Encore plus cocasse, SFR interdit ses utilisateurs d’aller troller sur les forums. Xavier Niel l’a dit et répété lors de la conférence de lancement, il est le partisan d’un Internet libre et ouvre donc l’accès à tous ses services dans le cadre de ses forfaits.

Un forfait parfait pour une tablette

Les forfaits 3G pour tablettes sont encore très chers chez les opérateurs historiques 19 euros le Go chez SFR (29 euros les 3 Go), 30 euros chez Orange (27 euros pour les abonnés) et 29,90 euros chez Bouygues pour une offre illimité avec fair use de 3 Go. Pourquoi donc se priver de souscrire un abonnement à 20 euros chez Free Mobile pour profiter des 3 Go inclus de fair use sur sa tablette ?

Un forfait d’appoint gratuit

Zéro euro, gratuit : un forfait mobile offert, on n’avait encore jamais vu ça. Alors pourquoi s’en priver ? 60 minutes de communications, 60 SMS : parfait pour dépanner un des membres du foyer qui aurait dépassé son forfait ou encore des amis étrangers qui viennent vous rendre visite en France et ne disposent pas de ligne locale.

Un acte engagé

Les envolées lyriques de Xavier Niel lors de la conférence de lancement contre la concurrence trahissaient une démarche non seulement commerciale, mais aussi politique. Rejoindre Free, c’est aussi dénoncer une entente illicite de trois opérateurs historiques confirmée il y a quelques semaines en appel et une augmentation du pouvoir d’achat due à la baisse des prix. C’est aussi un moyen de faire baisser globalement les prix de la concurrence

Source Tom’s Guide

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires