Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 05:15

L’adhésion à l’OMC dérangerait les barrons de l’informel

OMC

 

Alors que l’Algérie se prépare pour le 12 round de négociation concernant  son adhésion à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), Ibrahim Bendjaber, ancien président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie estime que la véritable question n’est pas d’y adhérer ou non mais  quand est ce que cela sera enfin fait. 

Pour lui, chaque retard de plus est en défaveur de l’Algérie. «L’Algérie est parfaitement aux normes par rapport à l’adhésion. Elle est entrain de payer les coûts d’une adhésion dont elle ne tire pas les avantages. Pour ça, il faut y aller très rapidement», a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse organisée ce samedi par l’Union Générale des Commerçants et Artisans Algériens autour de l’adhésion de l’Algérie à l’OMC.
En réponse à ceux qui redoute les conséquences de cette adhésion, M.Bendjaber a assuré que « ce n’est pas l’adhésion à l’OMC qui va faire que l’Algérie va se retrouver en face de difficultés économiques ou des difficultés de l’appareil industriel », et de préciser « le grand problème c’est comment faire pour réduire les coûts de notre appareil de production, de l’approvisionnement, de la distribution des produits ».
Selon lui, il y a lieu actuellement pour avantager cette ouverture à améliorer la compétitivité de l’économie algérienne. Laquelle économie tient à tous les actes qui concourent à l’acte de production, à la facilitation de la création de l’entreprise, à la facilitation du financement de l’entreprise,  et à la  mise en place de normes qui peuvent protéger le consommateur.
Le conférencier a rassuré que l’Algérie va tirer avantage de cette adhésion  compte tenu des règles de fonctionnement de cette organisation, tel le fait que, contrairement à  une organisation comme l’ONU,   toute décision n’est prise qu’après consensus de tous les pays membres et dont les voix sont égales en poids.
L’adhésion à l’OMC dérange les barrons de l’informel
Allant dans le même sens d’idées, M.Hadj Tahar Boulenouar, porte  parole de l’Ugcaa a estimé que l’Algérie qui est déjà en retard doit se préparer  via l’organisation rapide de son marché intérieur, la mise à niveau de ses entreprises, l’amélioration de sa production et faire participer les banques dans les projets d’investissement.
Selon lui, il est plus judicieux d’opter pour l’adhésion même si l’économie nationale ne semble pas parfaitement prête car cela va contraindre les autorités et les entreprisses à s’adapter et performer leur production.  A le croire, accorder plus de temps aux différents intervenants du secteur économique national ne sert à rien car sans aucun doute ils ne vont pas penser à s’améliorer. «  D’ailleurs rien n’est fait depuis des années », dit-il.

Il estime que cette situation de blocage convient parfaitement aux barrons du marché de l’informel, lesquels, précise-t-il,  ne peuvent continuer à exercer leur activité à cause  de la transparence imposée par le fonctionnement de l’OMC.
Source El Watan Mina Adel

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires