Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 07:13

Orange Sport cesse et offre ses abonnés à Al Jazeera Sport France

Al Jazeera

 

Orange cessera la diffusion de sa chaîne sportive le 30 juin en proposant à ses 400.000 abonnés de migrer vers les deux nouvelles chaînes d'Al Jazeera beIN Sport qui émettront à compter du 1er juin et seront distribuées par l'opérateur France Telecom. C'est un cadeau inespéré que va offrir Orange Sport aux Qataris qui avaient peur du démarrage de ces deux chaînes. On en sait un peu plus sur la grille de ses programmes, notamment pour l'Euro 2012. Le journal L'Equipe a, en effet, mis la main sur un document envoyé par la régie publicitaire de la chaîne aux annonceurs potentiels. Les émissions et les tarifs des spots publicitaires qui correspondent y sont détaillés. L'essentiel des programmes de BeIN Sport 1 sera consacré à l'Euro qui commence le 8 juin (jusqu'au 1er juillet). Au-delà des 31 matchs proposés (dont 12 en exclusivité), la chaîne qatarie diffusera cinq magazines quotidiens. Alexandre Ruiz, ancien de Canal+, serait aux commandes tous les soirs à 23h pour le «Debrief» de chaque journée. Le Lillois Mickaël Landreau et l'ex-Rennais Bruno Cheyrou auraient déjà donné leur feu vert pour participer à l'émission comme consultants. D'autre part, trois tranches en clair sont prévues, toujours sur l'Euro, mais pas directement sur les matchs: Euro Matin (6-9 heures), Plateau du midi (12-13 heures) et Euro le Mag (20h-20h30), animé par Mary Patrux et le transfuge de Canal+ Darren Tulett. La guerre que mènent les Qataris est très agressive. BeIN Sport met ses encarts publicitaires en vente à des prix très bas pour l'Euro à venir et ce, pour attirer le maximum d'annonceurs possibles dès le démarrage de la chaîne. Le spot de 30 secondes à la mi-temps des matchs est en effet proposé à 500 euros, très loin des standards des autres chaînes (150.000 euros sur M6 pour Suède-France). Une fois l'Euro terminée, la chaîne deviendra omnisports, avec tout d'abord du fitness de bon matin (9h). Elle accordera une large place aux directs de 14h à 18h, de 20h30 à 23h puis de minuit à 6h. Une large palette de sports sera diffusée, de la boxe à l'athlétisme en passant par le foot et les sports US. Un film bouclera la tranche vacante vers 23h. Le direct fera la loi le week-end, de 14h à minuit, en crypté. Trois tranches en clair seront réservées au grand public (6h30 par jour): de 6h à 9h, de midi à 14h et de 19h à 20h30. Ce 19h-20h30 sera réservé en semaine à un magazine sur le football présenté par Alexandre Ruiz. France Telecom compte également mettre fin, en septembre, à son contrat d'édition avec le groupe Sporever/Media 365 dirigé par Patrick Chêne pour sa deuxième chaîne sportive, Orange Sport Info. Cette chaîne restera distribuée par France Telecom et dans l'escarcelle de Sporever qui veut en faire une chaîne payante spécialisée dans l'économie du Sport. Les représentants du personnel de France Telecom ont été informés de ces deux décisions, la semaine dernière, en comité d'entreprise (CE). Quelques mois après avoir conclu un accord avec Canal + pour la cession d'une partie du capital des cinq chaînes d'Orange Cinéma Séries (OCS), France Telecom veut ainsi clore le chapitre de son aventure audiovisuelle, lancée sous la houlette de son ancien P-DG, Didier Lombard, et qui aura valu au groupe une ardoise de plus de 600 millions d'euros, selon des chiffres du CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel).

Source L’Expression

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires