Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 08:08

Algérie : L’APN reprend du service sans le RCD et le FNA

apn

 

Deux groupes parlementaires d'opposition ont boycotté mercredi l'ouverture de la session de printemps 2011 de la chambre des députés en Algérie, l'un d'eux, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) annonçant trois marches de protestation pour samedi.

Le second parti, le Front national algérien (FNA), qui compte 15 députés sur 389, a rappelé dans un communiqué distribué à l'issue de la cérémonie et cité par l'agence APS qu'il « gelait » ses activités en plénière pour « la non prise en charge par le gouvernement des préoccupations du citoyen ».

Toutefois, le FNA a indiqué « apprécier » les dernières mesures prises en conseil des ministres le 22 février en faveur notamment des jeunes, appelant le gouvernement à les concrétiser sur le terrain et « éviter les solutions superficielles ».

Mais le RCD, fort de 19 députés, a adopté depuis les émeutes du début janvier qui ont fait 5 morts et plus de 800 blessés, une attitude radicale, dans la foulée des révolutions de Tunisie et d'Egypte et milite pour un « changement du système » politique.

« Nous ne voyons pas l'utilité d'assister à une session d'exhibition d'un gouvernement démissionnaire, incapable de répondre aux aspirations du peuple », a déclaré à l'AFP par téléphone le chef du groupe parlementaire du RCD Atmane Mazouze.

Selon lui, l'annonce par le gouvernement de la levée de l'état d'urgence il y a une semaine « n'est pas effective. A preuve, nous allons organiser une autre marche samedi prochain quelles qu'en soient les retombées ».

Une marche samedi dernier, au surlendemain de la levée de l'état d'urgence en vigueur depuis 19 ans, avait été bloquée par un important dispositif des forces de l'ordre. Elle n'avait rassemblé qu'une centaine de militants.

Cette fois-ci, le RCD a annoncé qu'il préparait pour samedi une cinquième marche mais partant de trois lieux différents, de l'est, de l'ouest et du centre de l'agglomération d'Alger au nom de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD).

Ce mouvement né le 21 janvier s'est scindé il y a une dizaine de jours à la suite d'un désaccord sur la stratégie à suivre, notamment sur la fréquence des marches après le blocage par les forces de l'ordre de celles du 22 janvier (organisée par le RCD, mais avec des représentants du CNCD), des 12 et 19 février.

Les autorités ont toujours indiqué qu'elles n'interdisaient pas les marches dans le pays mais Alger reste sous le coup d'une interdiction depuis juin 2001 après une manifestation sanglante de Kabyles.

Toutefois, selon un correspondant de presse à Oran, la grande ville de l'ouest algérien, une demande de marche déposée mardi par la CNCD a été refusée par la wilaya (préfecture) mercredi pour n'avoir pas été déposée huit jours plus tôt.

La session de printemps de l'APN s'est ouverte sous la présidence d' Abdelaziz Ziari, président de l'Assemblée, en présence du président du Conseil de la Nation (président de l'Assemblée nationale), Abdelkader Bensalah, du Premier ministre Ahmed Ouyahia et de ses ministres.

Source DNA

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires