Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 10:11
Société - Rachida Dati risque l’emprisonnement au Maroc
Rachida-Dati
Parce qu’elle a eu un enfant hors mariage, Rachida Dati pourrait être emprisonnée si elle retourne au Maroc.
 Je m’appelle Rachida Dati, je suis Française d’origine française parce que je suis née en pleine Bourgogne, bien que mes parents, eux, soient d’origine étrangère. En l’occurrence mon père d’origine marocaine et maman d’origine algérienne. » Voilà comment la maire du VIIème arrondissement de Paris se présentait en octobre 2006, lors d’une interview vidéo accordée à L’Internaute. Mais pour Adil Fathi, adjoint du procureur du roi Mohammed VI, l’ancienne garde des Sceaux est toujours Marocaine, rapporte Slate Afrique, d’après une information du site marocain Yabiladi. Par conséquent, le proc estime que Rachida Dati peut être poursuivie, comme tout citoyen marocain, pour non respect de la loi.
Dans une lettre adressée au ministre de la Justice et des Libertés, Adil Fathi a demandé à ce que Rachida Dati soit arrêtée lors de son prochain séjour au Maroc pour avoir enfreint l’article 490 du code pénal. Ce qu’on lui rapproche ? La naissance de Zohra issue d’une « relation sexuelle illégitime ». « Sont punis de l’emprisonnement d’un mois à un an, toutes personnes de sexe différent, qui, n’étant pas unies par les liens du mariage ont, entre elles, des relations sexuelles. » En juin dernier, l’association marocaine des droits humains a demandé l’abrogation de cette loi. Le Haut Conseil de la Magistrature étudie la requête du procureur au cours de sa session d’hier et d’aujourd’hui.
Hasard du calendrier, Rachida Dati est justement revenue dans l’actualité au sujet du père de son enfant. Le Point a révélé hier que l’eurodéputée aurait assigné Dominique Desseigne, le P-DG du groupe d’hôtels et de casinos Lucien Barrière, pour une reconnaissance de paternité. Une action confirmée par le principal intéressé mais démentie par la maman de Zohra. Rachida Dati a pour sa part exprimé son exaspération dans un communiqué.
Source Femmes.plus / Voici
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires