Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 08:02

Au bonheur des dames

mariage.jpg

La fête d’un mariage comme si vous y étiez. C’est ce que vous promet la boîte DZ Events, organisatrice de la première édition de cet événement, du 28 au 30 avril, au niveau du chapiteau de l’hôtel Safir Mazafran de Zéralda.

Destinée au couple avec une dominante pour la mariée, cette manifestation, première du genre vous promet féerie, mais aussi offre de services de qualité et de prestige. Un salon intelligent et pratique qui contribuera assurément à faire le bonheur du couple. Sur un espace de 1000 m2, 27 exposants de différents secteurs prendront part à cet événement, entre organisateurs de mariage, traiteurs, décorateurs, coiffeurs, esthéticiennes, stylistes modélistes etc. Le salon, qui sera dispatché sur deux kheimas, une traditionnelle et une marocaine, entend satisfaire l’attente d’une clientèle de plus en exigeante et au fait de ce qui se fait ailleurs. Ce salon se veut ainsi une vitrine des dernières tendances en mêlant le traditionnel au moderne, l’oriental et l’occidental.

Le programme comprend plusieurs conférences auxquelles prendront part des psychologues, des conseillers matrimoniaux ainsi que des avocats spécialisés dans les affaires de mariage et de divorce. Une façon, nous dira Houari Samira, la gérante de la société DZ Events de mieux appréhender le mariage et préparer les époux à connaître ce qu’est cette institution qui demande des droits et des devoirs, mais aussi et surtout leur éviter parfois d’aller jusqu’au divorce lorsque malentendu il y a. Il s’agit aussi de les préparer psychologiquement à mieux affronter l’avenir et se prémunir des difficultés qui peuvent surgir. Aussi, des six conférences programmées, l’on notera une de Maître Brahem sur le contrat de mariage, celle de M.Tafani de l’université de droit. A côté, l’aspect religieux sera également abordé, nonobstant le sujet tabou comme l’éducation sexuelle et les moyens de reproduction, nous apprend-on.

Aborder tous ces sujets de façon juste et contemporaine est le défi de ce salon qui prétend vouloir être «une grande fête nationale et familiale du mariage». Et de souligner: «le mariage contribue à la stabilité de la société s’il est lui-même stable et harmonieux. Son impact sur la société est grand».

Notons qu’à l’occasion de cette manifestation hautement colorée, quatre mariages seront proposés et célébrés en live et en public avec des simulations entre zorna, henna et tasdira etc. Le public aura l’occasion de connaître les rites et coutumes des mariages naïli, algérois, kabyle et tlemcénien. Ce dernier a été choisi judicieusement pour faire le lien avec l’évènement culturel phare de l’année, à savoir «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011».

Le mariage et ses traditions font partie effectivement de notre patrimoine. Une bonne idée qu’ont eu les organisateurs de se mettre au diapason, en prenant part, ne serait-ce que timidement, à l’autre grand événement du pays.

Aussi, on a appris, que deux magazines seront lancés lors de ce salon. Il s’agit de Mariage entièrement consacré à cette fête et ses préparatifs, comme son nom l’indique et Djeunz destiné aux jeunes. Le programme comprendra également des défilés de mode et ce, chaque jour ainsi que des expos- ventes avec des remises.

Les conférences auront lieu tous les jours de 13 à 16h. La première, qui ouvrira le bal sera animée dans la matinée de jeudi par M.Babassi et portera sur «Afrah El Bahdja». Des ateliers de beauté seront mis à la disposition de la gent féminine pour apporter soin et conseils.

Notons que l’une des particularités de ce salon est de faire connaissance avec le métier d’organiseur de mariage qui est très en vogue à l’étranger et qui demande beaucoup de maîtrise, de dynamisme et de savoir-faire. C’est donc à ne pas manquer. Parce que la société bouge constamment, ce salon nous permettra de découvrir l’évolution, les inclinaisons et tendances du monde du mariage. Le modèle oriental, qui a pris le dessus ces dernières années, est- il encore à la mode?

Source L’Expression O. Hind

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires