Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 08:24

Pyrénées. La neige est là, le ski arrive

 

Tourisme. La Confédération pyrénéenne du Tourisme présente l'hiver pyrénéen aux Parisiens. Ils sont invités à venir en profiter.
De l'Atlantique à la Méditerranée, les Pyrénées se préparent à vivre de novembre à la fin mars un hiver formidable.
Déjà la neige arrive et ouvre un domaine skiable, version grand large. Vingt-huit stations réparties sur trois régions et six départements proposent 734 pistes de ski desservies par 387 remontées mécaniques. A cela, s'ajoutent 1 000 km balisés pour faire du ski de fond. Ils sont l'occasion d'un périple à travers le massif pyrénéen. Les balades familiales y prennent des allures d'expéditions polaires. On se grise de liberté dans de vastes espaces, on construit son igloo à la façon des Esquimaux, on explore la montagne en traîneau tiré par des chiens et, le soir, on se détend dans l'un des centres de thermoludisme et de remise en forme.
La Confédération pyrénéenne du Tourisme soutenue par les comités départementaux du tourisme des six départements est venue, hier à Paris, présenter cette saison qui s'annonce belle et rappeler l'étendue et la variété des offres à prix doux du massif le plus au sud de la France. Il s'agit de développer le réflexe « Pyrénées » auprès d'une clientèle francilienne avide de séjours à prix avantageux et en quête d'une offre variée susceptible de l'étonner et de la séduire. La Confédération a démontré devant la presse nationale et spécialisée que les Pyrénées étaient en mesure de répondre à toutes les pratiques de neige.
Toutes les stations ont développé des domaines d'attractions, de détente et de sport de glisse à un prix abordable pour une clientèle familiale. Bons plans et activités futées se déclinent à la demande et tout au long de la semaine.
www.lespyrenees.net
Pierre Castéras, président de la Confédéraon pyrénéenne du Tourisme : « Nous voulons développer le réflexe Pyrénées et le positionner face à la concurrence des autres massifs. Nous voulons accroître la fréquentation des stations en semaine. Elle représente 50 % de la fréquentation hebdomadaire hors vacances scolaires. Nous ciblons les étudiants, les jeunes actifs avec enfants de moins de 7 ans, les seniors éventuellement accompagnés de jeunes enfants. Pour cela, à partir d'aujourd'hui, nous lançons un site hiver www.lespyrenees.net qui fournit un récapitulatif de toutes les stations pyrénéennes, renseigne sur les moyens d'accès, donne les tarifs, la météo et les activités possibles dans chaque station. »
www.lespyrenees.net
Les premiers flocons

Conséquence des chutes de neige en montagne depuis le début de la semaine, le col du Tourmalet, ainsi que le col des Tentes et celui de l'Aubisque, sont désormais fermés à la circulation. Et ceci probablement pour tout l'hiver, car les conditions météo restent orientées à la neige, même si pour aujourd'hui, Météo France annonce une légère accalmie, accompagnée d'un redoux.
« Pour l'instant, les chutes de neige sont relativement faibles, puisque nous avons enregistré 5 centimètres à La Mongie par exemple, et 15 centimètres au pic du Midi, même si cette dernière n'a pas de réelle valeur compte tenu des vents violents en altitude. Pour aujourd'hui, un petit redoux va faire remonter la limite pluie/neige aux alentours de 2 700 mètres, mais dès samedi soir, celle-ci va s'abaisser à 1 000 mètres, s'accompagnant de fortes précipitations. Nous ne pouvons pas prévoir avec précision à trois jours les quantités de neige, mais elles devraient être très importantes dans les journées de dimanche et lundi. »
Prenez donc vos précautions si vous devez circuler en montagne
Source La Dépêche du Midi
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires