Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 06:06

Société - Entre les sites de rencontres de personnes mariées et les “love hotels”, l'infidélité est un marché porteur...

couple

 

Gleeden.com ou Dayuse-hotels.com, les nouveaux outils extraconjugaux.

L'amour est enfant de bohème qui ne s'est jamais aussi bien porté: Gleeden.com, site français leader de rencontres pour personnes mariées à la recherche d'aventures extra-conjugales, devrait franchir pour la Saint-Valentin le cap des 300.000 inscrits en France. Facilitée par les réseaux sociaux et une évolution des mentalités observée par les sociologues, l'adultère a le vent en poupe au point de susciter la création de services annexes comme des centrales de réservation de «chambres d'hôtel de jour» pour abriter les amants le temps d'un «5 à 7».

«La fidélité est une notion culturelle»

«L'infidélité a toujours existé et existera toujours. Nous nous contentons de répondre à un besoin social», justifie Teddy Truchot, cofondateur de Gleeden, prêt à conquérir l'Espagne, les Etats-Unis et l'Amérique Latine. «Sur les sites classiques de rencontres, un inscrit sur trois est déjà en couple. Chez nous, fini le camouflage du statut matrimonial! Nous offrons le luxe de la transparence», ajoute Truchot.

La cible? Des femmes et des hommes mariés ou en couple, vivant dans une relation ou souhaitant juste saupoudrer leur vie conjugale d'un brin de piment. Gleeden n'est pas le seul sur le marché: une dizaine de sites lui ont emboîté le pas dont air-adult.com et rencontre-adultere.fr, dans le même esprit: jouer les facilitateurs pour une infidélité de plus en plus banalisée et présentée par de nombreux magazines comme une soupape de sécurité au mariage qui, une fois sur deux, conduit de lui même au divorce.

Selon le sociologue Eric Donfu (Dialogues et Relations Sociales), les sites de rencontres connaissent un regain de fréquentation après la Saint-Valentin, souvent vécue «comme un test dans le couple». «La fidélité est une notion culturelle. L'infidélité peut permettre de surmonter des crises. Par ailleurs, la vie s'allonge et la libéralisation sexuelle attise les tentations, tout comme la notion d'épanouissement de la personne dans l'individalisme moderne, même si les valeurs de fidélité restent majoritaires», observe-t-il.

En 2009, un sondage de la Sofres avait déterminé que 18% des Français et 10% des Françaises se déclaraient «infidèles» (échantillon représentatif de 1.000 personnes, avril 2009). «C'est peut-être la fin d'un modèle culturel qui s'organisait autour d'une vie préécrite, la fin annoncée du triptyque “un partenaire, un travail, une maison pour la vie”», conclut Eric Donfu.

Les “love hotels” se développent

Le dernier avatar de l'infidélité assistée par Internet concerne le lieu même des ébats. Depuis toujours, l'hôtel est l'allié discret des amants. Thibaud d'Agrèves et David Lebée, aux commandes de l'hôtel Amour, un établissement branché parisien, ont lancé le premier site français de location de chambres pour quelques heures.

«Les demandes de la clientèle et l'observation des “love hotels” au Brésil, nous ont incité à créer dayuse-hotels.com. En permettant de réserver une chambre par Internet, nous avons ajouté une touche de discrétion pour une transgression douce, un moment de liberté saisi à contre-courant des emplois du temps», explique Thibaud d'Agrèves qui laisse la possibilité aux amants d'utiliser une fausse identité.

Situés à Paris, Lille, Marseille, Strasbourg, Bordeaux, Montpellier ou Toulouse, déjà une quarantaine d'hôtels de 3 à 5 étoiles ont rejoint cette centrale de réservations d'un genre nouveau pour «nomades amoureux qui cherchent un refuge à l’heure de leurs désirs».

Source 20minutes.fr AFP

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Bonsoir Omar,
Le titre parle par lui tout seul qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme
Cordialement,
Le Pèlerin
Répondre
O
des femmes pour adultere
Répondre