Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 00:36

L'Algérie d'autrefois

2001 place-gouvernement-alger

Place du Gouvernement

 

Bonjour …J’ai récupéré ceci sur l’internaute; je vous en fais profiter

1 Alger

Annexée à la France de 1830 à 1962, l'Algérie a été marquée par de grands bouleversements à cette époque. Découvrez l'Algérie d'antan à travers ces images d'archives. Ici, le port d'Alger, en 1961.

2 Une famille algérienne

A l'image, une famille algérienne près d'Alger en 1930. A l'époque coloniale, les populations locales étaient appelées "indigènes".

3 Maison-Carrée

A côté d'Alger, Maison-Carrée (actuel El Harrach) était une ville de garnison. Ici, la caserne du 10ème COMA.

4 L'Hôtel de ville d'Oran a été construit en 1886, soit en pleine période coloniale. Son architecture reflète d'ailleurs le style employé en France à la même époque.

5 Les zouaves

Les zouaves étaient une unité de l'Armée d'Afrique, mise en place par la France pendant la période coloniale, de 1830 à 1962. Ici, près de Constantine en 1912.

6 Le Grand Erg oriental

En 1958, cette route des environs d'El Oued vient d'être achevée. Elle permettra de faciliter la circulation dans cette région désertique du Grand Erg oriental

7 Basilique Notre-Dame d'Afrique

Visible sur les hauteurs d'Alger, la basilique Notre-Dame d'Afrique a été construite entre 1858 et 1872, par l'architecte français J-E Fromageau. Symbolique, la phrase suivante est écrite sur l'un de ses murs : "Notre Dame d'Afrique, priez pour nous et pour les musulmans".

8 Les Tirailleurs algériens

Intégrés à l'Armée d'Afrique, les Tirailleurs algériens sont notamment intervenus dans la campagne d'Italie et le débarquement en Provence, pendant la Seconde Guerre mondiale.

9 Bône

Connue aujourd'hui sous le nom d'Annaba, Bône a été l'une des premières villes algériennes annexées par la France. A l'image, le théâtre de la ville et la statue de Bertagna, en 1930.

10 Constantine

Constantine a été l'une des dernières villes algériennes à résister aux troupes françaises. Ici, un quartier populaire de la ville, en 1902.

11 Le théâtre de Timgad

Située au nord-est de l'Algérie, Timgad est célèbre pour ses vestiges de l'empire romain, comme ce théâtre, photographié en 1930. Cet ensemble a été classé patrimoine mondial par l'Unesco en 1982.

12 Emigration

Avant l'Indépendance de l'Algérie en 1962, près d'un million de Français vivaient dans le pays. Ici, une famille sur les quais du port d'Oran en 1948.

13 Place du Gouvernement, Alger

Rebaptisée place des martyrs après l'Indépendance, cette place d'Alger s'appelait la place du Gouvernement à l'époque de l'Algérie française. A l'image, on aperçoit la mosquée Djamaa Djedid.

14 Les Spahis

Les Spahis algériens étaient une unité de cavaliers de l'Armée d'Afrique, rattachée aux forces armées françaises. A l'image, les sous-officiers du 5°régiment de Spahis.

15 Ecoliers et leur maître

Souvenirs de l'époque de l'Algérie française, l'enseignement du français comme seconde langue débute dans les premières années du cursus scolaire. A l'image, un maître d'école entouré de quelques élèves dans le village de Bouchared, en 1964

16 Le palais d'été, Alger

De style mauresque, le palais d'été du Gouverneur d'Alger, ici en 1930, abrite aujourd'hui la résidence du Président algérien.

17 Ouenza

Située tout près de la frontière tunisienne, la ville d'Ouenza a été créée par les Français au début du XIXe siècle autour d'une mine de fer. A l'image, la mosquée de la cité Djebel en 1956.

18 Forêt de cèdres

Des forêts de cèdres spectaculaires se trouvent en Algérie, comme dans le parc national des cèdres de Theniet el had ou dans le parc national de Belezma.

19 Photo de classe dans un lycée d'El Harrach

Située en périphérie d'Alger, Maison-Carrée a été rebaptisée El Harrach, après l'Indépendance de l'Algérie. Ici, une classe du lycée Abane Ramdane en 1970

20 Les Attafs

La commune des Attafs, d'abord nommée Saint-Cyprien des Attafs puis El Attaf aujourd'hui, a été créée en 1868 par le cardinal Lavigerie. Ce dernier avait pour intention de fonder des villages chrétiens. Ici, la gare en 1900.

Source l’internaute Archive de Francine Kouider

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires