Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 08:55

Recette paella - paella aux fruits de mer et au poulet

paella.jpg

 

Recette paella - paella aux fruits de mer et au poulet proposée par : Christophe Certain

La version vidéo et la version ci-dessous sont légèrement différentes. Les ingrédients de la recette vidéo sont énoncés au début de la vidéo.
Au dernier moment, quand il ne vous reste plus de liquide, le riz qui est tout à fait en surface est peut-être encore un peu craquant. Ce n'est pas grave, il va finir de cuire pendant la période de repos.
Si la paella est parfaitement réussie, la couche de riz qui est au fond est légèrement grillée (mais pas carbonisée) : c'est le meilleur !
En fonction de votre budget et de ce que vous trouvez, vous pouvez bien sûr modifier cette recette : crevettes crues que vous ferez pocher dans le bouillon des coquillages, darnes de chien de mer comme à Cadix, langoustines, vous pouvez également remmplacer une partie du poulet par du lapin, ajouter des escargots, quelques tomates, une poignée de haricots mi-secs, ou de mangetout, des fèves, asperges, artichauts, etc., etc.
Les clous de girofle sont un apport que je tiens de ma grand-mère, qui le tenait elle-même de sa mère, native d'Altea, près d'Alicante. Un grand merci à Nadette pour cette photo !

Ingrédients :

Pour 12 personnes : 1kg de riz rond (très important, pas du riz long), 1,5kg de moules, 500g de coques, 500g de crevettes roses cuites, 700g de petits calamars entiers, 250g de petits pois congelés, 3 poulets entiers, 3 oignons, 1 poivron rouge, 1 poivron vert, 1 tête d'ail, 14 clous de girofle, 20 pistils de safran ou 2 doses de safran en poudre, huile d'olive, sel, 1 C.A.C. de paprika, 4 citrons coupés en quartiers

Préparation :

Nettoyez les calamars, coupez le chapeau en 2. Réservez. Faites ouvrir séparément les moules et les coques. Filtrer le jus et récupérez-le, complétez avec de l'eau pour obtenir 0,5l de liquide. Otez une coquille sur deux pour chaque coquillage. Réservez.
Découpez les poulets; séparez les cuisses en deux (haut de cuisse et pilon), les ailes et les blancs. Réservez.
Broyez grossièrement les carcasses de poulet, mettez-les dans un faitout avec 2,5 litres d'eau, salez légèrement. Portez à ébullition, laissez cuire 1h. Conservez les carcasses pour une autre utilisation (par exemple salade de poulet), réservez le bouillon.
Pilez les clous de girofle.
Pilez le safran s'il n'est pas déjà en poudre.

Si vous faites la paella au barbecue (c'est bien meilleur) préparez le feu au moins 30mn à l'avance. L'idéal est d'avoir un brasero en long (genre demi-tonneau) plus long que le plat à paella, qui vous permet de moduler l'épaisseur des braises en fonction de la chaleur désirée (si le feu est trop chaud on débarrasse une partie des braises à côté et inversement).
Faites chauffer un fond d'huile dans le plat à paella. Faites cuire les morceaux de poulet dans cette huile. Si ça chauffe trop, vous pouvez ajouter du bouillon quand les morceaux de poulet sont biens dorés, et continuer la cuisson de cette manière.
Quand le poulet est cuit, débarrassez les morceaux de poulet dans un saladier et recouvrez d'aluminium pour garder au chaud.
Au besoin, ajoutez de l'huile dans le plat à paella et faites revenir les oignons coupés en demi-lunes avec les poivrons coupés en lanières, salez. Quand les oignons sont dorés et les poivrons ramollis, débarrassez. Faites maintenant revenir les calamars pendant quelques minutes et débarrassez, en vidant le jus éventuel des calamars dans le bouillon réservé.
Faites maintenant revenir le riz avec les petits pois encore congelés. C'est là que commencent les choses sérieuses. Avec une spatule, remuez le riz en permanence jusqu'à ce qu'il devienne transparent. Egalisez le riz sur le plat, et versez les 50cl de bouillon de fruits de mer auxquesl vous ajouterez le safran et les clous de girofle pilés. Enfoncez au milieu du plat la tête d'ail entière débarrassée de la première peau qui entoure les gousses. Disposez sur le riz les calamars, puis les oignons et poivrons réservés et le chorizo. Ajoutez ensuite du bouillon, louche par louche, en attendant que le riz absorbe une louche avant de mettre la suivante, jusqu'à cuisson complète du riz. Goûtez régulièrement pour voir le degré de cuisson. Quand le riz est presque cuit, ajoutez les fruits de mer réservés, les crevettes, puis les morceaux de poulet pour qu'ils aient le temps de réchauffer.
A cuisson du riz, mettez le plat hors du feu, et couvrez de papier alu ou mieux, d'un linge humide. Laissez reposer 5mn.
Servez ensuite sans attendre, en donnant à chacun un quartier de citron
.

Source http://www.cuisine-pied-noir.com/recette_531_paella.html

Site de Christophe Certain

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires