Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 15:52

Recettes des Calamars farcis

calamars-farcis.jpg

 

Ce plat savoureux, à la fois délicat et puissant, est celui que préfère un Roussillonnais sur deux. C’est naturellement un plat originaire de la côte. ….C’est également l’un de mes mets favoris…

A Collioure, à Cerbère et à Banyuls, les cuisinières et quelques restaurateurs du cru, excellent dans sa préparation !

Quand cela est possible, il faut choisir, des calamars frais (le nom français de ce mollusque est encornet ou calmar) issus de la pêche locale.

Le Marché (6 pers)

3 encornets pour 4 à 6 personnes (2 encornets par personne)

Il faut choisir des encornets frais pêchés au large de nos côtes

250 g de chair à saucisse

1 œuf selon la grosseur

1 petit bouquet de persil

1/2 tête d’ail

1 ou 2 feuilles de laurier

2 brindilles de thym

1 piment ou du piment en poudre

Du vin rancio ou du banyuls sec Colombelle

Sel et poivre

1 oignon selon la taille

2 pelées et concassées

Quelques cure-dents en bois

Huile d’olive

Préparer les encornets. Les laver. Enlever les tentacules. Couper la tête. Les vider en prenant garde de ne pas les percer. Conserver les petites et grandes tentacules et les ailerons.

Dans un saladier mélanger la chair à saucisse, 1 œuf, 4 à 5 cuillères à soupe d’un mélange d’ail et de persil haché, une pincée de piment de Cayenne en poudre, du sel et du poivre. Bien mélanger. (On peut ajouter les ailerons et les tentacules hachés).

Farcir les encornets et les fermer en piquant à deux reprises avec un cure-dent en bois comme un point de couture.

Fariner les encornets et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive. Au fur et à mesure. Ils doivent prendre une jolie couleur blonde. Les retirer et les ranger dans un plat.

Dans la même huile, si elle n’a pas brûlé ou noirci, faire revenir les oignons finement hachés, quand ils sont dorés, ajouter les tomates, un peu de persil haché et d’ail écrasé, la feuille de laurier et le thym.

Laisser fondre et remuer. Mouiller avec 2 verres de vin rancio ou de banyuls sec. Laisser évaporer un peu. Remuer encore. Cette sauce doit prendre du goût. Quand elle a un peu réduit déposer délicatement les encornets et les rouler dans cette sauce.

Ajouter de l’eau pour couvrir les encornets. Saler et poivrer. Baisser le feu et laisser mijoter au moins une demi-heure en remuant de temps en temps. On peut préparer ce plat le matin pour le soir ou la veille pour le lendemain. Les "calamars" se réchauffent facilement et gagnent encore du goût.

Ce plat se sert avec du riz blanc. S’il y a des restes (c’est rare) on peut écraser dans la sauce une pomme de terre tout juste cuite à l’eau ou à la vapeur.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le Pèlerin 15/01/2017 12:17

Bonjour Marie-France
Je suis heureux 'avoir pu vous rendre service
Ah ces calamars ....J'en cuisine régulièrement.....Mais sommes-nous bien pourvus ....en poissons et en fruits de mer ......Ce n'est pas impossible mais c'est parfois limite
Je me rends de temps en temps à Pamiers, Foix .....Mais je file souvent à Puigcerda à la frontière espagnole (qui jouxte Borg Madame) où j'ai un choix plus conséquent .....
Quant à la beauté des Pyrénées .....Je n'y reviendrai pas .....Elles sont admirables et délicieuses
actuellement nous rencontrons une couverture neigeuse et un froid avoisinant les - 10°c
Enfin il fait aussi si bon au coin du feu
Cordialement votre
Le Pèlerin

Marie France ANIORTE 15/01/2017 09:12

.Bonjour M. le Pèlerin, Je recherchais la recette des calamars farcis de chez nous. Je suis heureuse de tombée sur un compatriote. De plus vous aimez les montagnes des Hautes Pyrénées. Avant qu'une année de passe j'y serais de retour et définitivement, c'est la plus belle région de France.
Merci pour votre recette, je la connaissais, mais ne voulais pas me tromper. Amitié. Marie France