Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 01:49

Renault Trucks Algérie compte arriver à un point de service tous les 100 km en 2014.

Renault-Trucks-Algerie-copie-1.jpg

 

Le géant mondial des poids lourds, Renault Trucks, a organisé, la semaine dernière, une conférence de presse afin de dévoiler sa nouvelle stratégie pour la zone Maghreb et plus particulièrement pour l’Algérie, l’un des marchés les plus importants en Afrique.

En présence de Heinz-Jürgen Löw (nouveau président de Renault Trucks SA) et de  Patrick Petit Jean (vice-président de la région Maghreb et directeur général de Renault Trucks Algérie depuis un mois) le big boss de Renault Trucks SA a dévoilé aux présents la nouvelle organisation du groupe ainsi que la mise en place de la zone Maghreb, une zone primordiale pour Renault Trucks, désignant l’Algérie comme «capitale» de cette zone.

«L’Algérie, la Tunisie et le Maroc sont désormais regroupés dans une nouvelle région nommée Maghreb. De par sa position stratégique et l’importance de son potentiel, l’Algérie est à la tête de cette nouvelle plaque commerciale. Renault Trucks cumule une longue histoire dans le pays, une marque qui s’est installée en 1910 en Algérie et a vu la production de camions ex-Berliet dans une unité de production locale», a déclaré M. Löw, lors de cette rencontre avec la presse. Le nouveau patron de Renault Trucks a toutefois écarté, pour l’heure, tout projet de montage et d’assemblage de camions en Algérie.

«Le groupe Volvo, dont Renault Trucks est une filiale, a adopté une nouvelle réorganisation basée sur un découpage en 3 zones géographiques à savoir EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), APAC  (Asie & Pacifique) et Americas (Amérique du Nord & Amérique latine)», a déclaré le président de Renault Trucks SA. L’objectif de cette nouvelle stratégie est de «focaliser toutes les activités vente et service après-vente sur la satisfaction du client, une réorganisation au service des marques et du client ».

Le vice-président de la zone Maghreb et directeur général de Renault Trucks Algérie, M. Petit Jean dira, pour sa part, que le constructeur vise à maintenir sa place de leader du secteur des transports routiers dans la région avec des parts de marché en nette évolution. Pour cela, Renault Trucks Algérie compte arriver à un point de service tous les 100 km en 2014, alors qu’actuellement, elle dispose d’un point de service tous les 150 km. «Nous avons un objectif d’installer 20 nouveaux agents d’ici deux ans dans les principales villes du pays», ajoutera notre interlocuteur.

Leader du marché des poids lourds de plus de 6 tonnes en Algérie (hors camions chinois)  avec 51% de parts de marché et une volume de vente de 1664 véhicules en 2011, Renault Trucks Algérie propose à sa clientèle une gamme complète de produits technologiques destinés à chaque métier  : «Les attentes de notre clientèle se focalisent autour de la consommation, la sécurité/le confort, la facilité d’entretien, la charge et le volume utile, le rapport qualité/prix, la robustesse et la fiabilité. Nous accompagnons même nos clients avec une orientation sur la planification et la maîtrise des coûts d’entretien, le diagnostic du rendement du véhicule, le conseil à l’entretien et la conduite et l’externalisation et le recentrage sur leur cœur du métier», assure le DG de Renault Trucks Algérie.

Renault Trucks Algérie propose également un nombre important de services, à savoir des véhicules d’assistance sur l’ensemble du réseau, des prix et prestations annoncés, un magasin central de pièces de rechange et 12 points de service.  Quatre points accompagnent le client : forfait d’entretien, Infomax, extraction et analyse des données du véhicule, information et formation et contrat d’entretien Start & Drive pour les flottes.

Le leader national des poids lourds vient de passer à une autre étape en proposant  un contrat d’extension de garantie jusqu’à 4 ans avec comme avantages une garantie globale au sein du réseau, un nombre d’interventions illimité, un capital optimisé avec une meilleure valeur de revente. Cette offre se compose, selon Patrick Petit Jean, de deux services : Expandys Standard ou Maxi. Le premier service couvre les réparations de la chaîne cinématique du véhicule, alors que le second couvre l’ensemble des réparations du véhicule, hors pièces d’usure. Renault Trucks, qui occupe la place de leader en Tunisie avec 24% de parts de marché, espère revenir à sa place de leader au Maroc. «Nous allons tout faire pour reprendre la place de leader et je pense que cette année sera la bonne»,  a conclu le conférencier.

Source El Watan Nadir Kerri

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0

commentaires