Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 09:08

Londres - Libye: première réunion du groupe de contact à Londres

londres.jpg

 

Londres - Une quarantaine de pays et organisations doivent participer mardi à Londres à la première réunion du "groupe de contact" sur la Libye, dont l'objectif sera de "consolider" la coalition internationale qui intervient dans ce pays d'Afrique du Nord et de discuter de l'après-Kadhafi.

Les Etats-Unis et plusieurs pays européens, dont la Grande-Bretagne et la France - les trois nations fer de lance de l'intervention militaire en Libye - seront représentés par leur chef de la diplomatie.

La Turquie, qui a proposé sa médiation en vue d'un cessez-le-feu, a aussi répondu présente, tout comme plusieurs pays arabes comme la Jordanie, le Qatar, les Emirats arabes unis, le Liban et la Tunisie.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, et le président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, feront aussi le déplacement pour cette première réunion du "groupe de contact" depuis le début des frappes aériennes le 19 mars dernier.

La conférence, prévue de 14H00 à 17H00 GMT, doit parler "présent et avenir", a résumé le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague.

"Kadhafi doit partir immédiatement", ont répété dans une déclaration conjointe lundi le président français, Nicolas Sarkozy, et le Premier ministre britannique, David Cameron. "L'action militaire n'est pas un objectif en soi. Il n'y a de solution durable que politique, et cette dernière appartient au peuple libyen. Dans ce contexte, le processus politique qui s'ouvrira (...) à Londres est capital", ont-il ajouté.

Les deux dirigeants se sont entretenus par ailleurs lundi soir lors d'une visioconférence avec le président américain, Barack Obama, et la chancelière allemande, Angela Merkel. Au cours de cet entretien M. Cameron a notamment dit qu'il espérait que le sommet "renforcerait et élargirait la coalition des pays engagés à mettre en oeuvre les résolutions de l'ONU", a indiqué le porte-parole de Downing Street.

M. Cameron a ajouté que les dirigeants "discuteraient de la fourniture d'une aide humanitaire d'urgence" et "appelleraient à un processus politique qui permette au peuple de Libye de décider lui-même de son avenir".

Londres n'a pas précisé si des représentants du Conseil national de transition (CNT), organe représentatif des insurgés libyens, seraient présents. Toutefois, la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, pourrait s'entretenir, en marge de la conférence, avec l'un de ses leaders, Mahmoud Jibril.

Le régime du colonel Kadhafi est confronté depuis le 15 février à une révolte populaire. Une intervention extérieure, autorisée le 17 mars par le Conseil de sécurité de l'ONU pour protéger les civils de la répression et dont l'Otan prend graduellement le commandement, a débuté le 19 mars.

Source 20minutes.fr AFP

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires