Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 07:53

Santé - Concentration, mémoire, réflexion, sérénité : l’alimentation est essentielle pour assurer la réussite intellectuelle.

fruits-legumes-fibres.jpg

 

Ce qu’il faut mettre au menu pour garder son cerveau en pleine forme.

Nos neurones sont trop sollicités

Nous jonglons souvent entre 36 tâches… et souvent dans l’urgence ! Résultat : nos neurones sont trop sollicités et, si l’on n’y prend pas garde, ce surmenage les épuise. S’en suit une chute de tonus psychologique, avec un retentissement général : trous de mémoire, problèmes de concentration, perte la motivation, "déprime"... Il est temps de réagir, en commençant par revoir son alimentation.

Préférez les glucides complexes

Le cerveau a une activité énergétique très soutenue. A lui seul, il utilise un tiers des calories que nous consommons dans une journée ! Le glucose est son carburant principal. Ce glucose doit rester stable dans le sang, afin d’éviter les hypoglycémies, redoutables pour l’efficacité intellectuelle (chute du taux de sucre avec fatigue et sensation de faim). Pour cela, préférez les sucres complexes (pain complet, céréales complètes ou semi complètes, légumes secs, pâtes, riz…), aux sucres rapides (biscuits, bonbons, carrés de sucre…).

Associez fibres et protéines

Les repas doivent être l’occasion d’associer des fibres et des protéines aux sucres complexes.
Le petit déjeuner est essentiel pour mettre en route ses neurones : flocons d’avoine ou tartines de pain complet avec des œufs et du jambon, un fruit frais ou pressé, un yaourt.
Le dîner permet au cerveau de récupérer : une part de glucides complexes est obligatoire. Elle peut être apportée par des céréales (pâtes, riz, semoule, quinoa, sarrasin…) ou des légumes secs (lentilles, pois cassés, petits pois, pois chiches…), avec un peu de protéines (jambon, œuf, poisson, viande blanche). En entrée : des crudités, une salade ou une soupe. Et en dessert, un fruit. Ce dîner léger est aussi idéal pour mieux dormir.

Misez sur le magnésium

Le nutriment essentiel pour faire face au stress, à l’anxiété et au surmenage est sans conteste le magnésium. Le hic c’est qu’à la longue, nos réserves s’épuisent et une alimentation déséquilibrée n’arrive pas à reconstituer les stocks. Résultat : on peut avoir des carences entraînant fatigue, hyperexcitation, et déprime. Où trouve-t-on le magnésium ? Dans les céréales complètes, les légumes secs, les légumes verts, les oléagineux (noix, amandes), les poissons gras (saumon, sardine), les crustacés, les coquillages, certaines eaux minérales, et le chocolat noir (pas plus de deux carrés par jour). Peut-on prendre des compléments ? Oui mais demandez conseil à votre médecin ou pharmacien qui sauront vous indiquer le bon dosage.

N’ouliez pas les vitamines B et les omégas 3 !

Les vitamines du groupe B, en particulier les vitamines B1, B6, B9 et B12, jouent chacune un rôle important dans la synthèse des neurotransmetteurs et la transmission de l’influx nerveux. Or, les déficits en vitamines B sont de plus en plus répandus. Où trouver les vitamines B ? Dans les crudités, les fruits, les céréales complètes, le foie et les œufs. Huilez aussi vos neurones grâce aux acides gras essentiels, en particulier les oméga-3. Ils entretiennent la fluidité des membranes qui entourent les cellules (meilleure assimilation des nutriments et élimination des déchets). Au niveau cérébral, la fluidité membranaire favorise les échanges entre les neurones. Où trouver les omégas 3 ? Dans les huiles de colza et de lin, et les poissons gras (saumon, sardine, hareng, maquereaux).

Pensez à vous détendre !

Pour retrouver des neurones capables de bien fonctionner, mettons-les en veilleuse de temps en temps ! Apprenons à faire le vide mental en pratiquant un peu de méditation. Si on n’y arrive pas tout(e) seul(e), il faut s’inscrire à un cours de yoga, à des séances de relaxation ou de sophrologie. On peut aussi se vider la tête en faisant des longueurs de natation ou des tours de footing en forêt ou dans un square ou encore en marchant. On peut encore s’épanouir dans une activité manuelle ou artistique. Moralité : pour être au top, prenons enfin du bon temps plutôt que de nous presser sans cesse le citron !

Source Medisite

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires