Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 23:49

Les chercheurs de Montpellier ont « rajeuni » des cellules centenaires.

Montpellier_Faculte_medecine.jpg

 

Des chercheurs de Montpellier viennent de faire une découverte capitale : ils viennent de montrer que le vieillissement des cellules est réversible. Leurs travaux, publiés hier, marquent une étape vers la médecine régénérative pour corriger une pathologie.

Pourra-t-on bientôt ralentir les effets du temps ? Et, tel un docteur Faust ou un Dorian Gray, prétendre à l'immortalité ? On n'en est bien sûr pas encore là, mais des chercheurs de Montpellier viennent de faire une découverte capitale : ils viennent de montrer que le vieillissement des cellules est réversible. Jean-Marc Lemaître, chercheur à l'institut de génomique fonctionnelle - dépendant de l'Inserm, du CNRS et de l'Université de Montpellier 1 et 2 - et son équipe « Plasticité du génome et vieillissement cellulaire » ont travaillé sur des cellules humaines vieilles de cent ans qu'ils ont reprogrammées. C'est ce que l'on appelle la transgénèse.

La manipulation génétique a consisté à introduire in vitro six gènes dans la cellule sénescente à traiter afin qu'elle devienne une cellule souche pluripotente (iPSC), de type embryonnaire. Les cellules ainsi obtenues, capables à nouveau de se reproduire, peuvent se différencier en cellules de tous types : neurones, cellules cardiaques, de peau, de foie…

« Nous les avons en quelque sorte fait faire une marche arrière en les reprogrammant et en effaçant les marques du vieillissement », a expliqué Jean-Marc Lemaître, hier sur Europe 1. Ces cellules reprogrammées peuvent ensuite « produire des cellules fonctionnelles, de tous types avec une capacité de prolifération et une longévité accrue », explique Jean-Marc Lemaître.

Les travaux des chercheurs montpelliérains, qui ont été publiés hier dans la revue spécialisée Genes & Development, ouvrent la voie à de nouveaux traitements des maladies. « Cela ouvre un monde nouveau, tant en matière de médecine régénérative que de thérapie cellulaire. On peut aussi imaginer de pouvoir gommer les maladies liées à la vieillesse », assurait hier à Midi Libre Jean-Marc Lemaître.

Plus forts que les Japonais

Depuis 2007 et les travaux d'une équipe japonaise, les chercheurs savent reprogrammer des cellules. Mais là où les Japonais étaient parvenus à reprogrammer une cellule adulte en cellule souche embryonnaire, les Montpelliérains sont allés plus loin. Avec l'introduction de deux facteurs génétiques (NANOG et LIN28) de plus que leurs collègues, ils ont démontré qu'il était possible de dépasser la sénescence de la cellule, c'est-à-dire son point ultime de vieillissement. Les travaux du Pr Lemaître, basé sur des cellules adultes, évitent par ailleurs toute polémique sur l'utilisation de cellules souches embryonnaires.

Source La Dépêche du midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires