Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 07:57

Algérie - Autoroutes - La gratuité bientôt finie

Amar Ghoul

 

Selon le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, la période de grâce concernant la circulation gratuitement va prendre fin. Jeudi dernier, en visite d’inspection des différents chantiers ouverts sur le territoire de la wilaya, répondant à une question d’un journaliste, a déclaré que dans un avenir très proche, il sera entrepris la réalisation des postes de péage sur l’ensemble des autoroutes.

Questionné aussi sur l’état des ces grands axes routiers qui ont coûté des sommes colossales et qui présentent déjà des défectuosités telles que chaussées gondolées, crevasses parfois dangereuses, affaissements…, le ministre trouve d’abord que ces avaries relèvent de la normalité et que les causes sont le résultat d’un trafic routier qui ne cesse de se densifier et que ce trafic est constitué pour la moitié de poids lourds. Par ailleurs, ces poids lourds sont pointés du doigt par le haut responsable du secteur. «Les charges maximales sont dans la majorité des cas dépassées de loin avec des camions de charge utile de 13 tonnes qui se trouvent chargés de 30 tonnes et plus, ce qui a une incidence directe sur le revêtement de la chaussée.» A ce sujet, il rapporte que des stations de pesage modernes seront installées au niveau des dépôts de chargement et que les services de contrôle de la circulation seront dotés d’outils de contrôle électronique rapide et que les dépassements des charges seront sanctionnés. Vient ensuite dans la liste des justifications des dégradations de l’autoroute, la différence de qualité des matériaux utilisés il y à 5 ans, plus malléables, moins résistants et les nouveaux matériaux de qualité supérieure a même de résister plus et de répondre mieux aux hautes pressions et qui vont équiper et les nouveaux tronçons et les anciens. De plus, ajoute le ministre, il y a l’usure par l’usage et une réhabilitation est de rigueur tous les 5 ans, comme cela se fait de par le monde. Le ministre a eu aussi à poser les premières pierres de nouveaux projets notamment à Boubmedfaâ pour la réalisation d’une aire de repos, côté nord seulement. Le problème que posera cette nouvelle aire de repos, avec 2 salles de prière, une pour hommes et une pour femmes, sanitaires et aires de jeux gazonnées, c’est que pour les usagers de la route venant de l’ouest, ils doivent aller jusqu’au carrefour de Oued Djer et revenir dans le sens est-ouest, soit 30 km aller-retour. Ce problème ne se présentera pas à Zeddine (sud de Aïn Defla) où 2 aires de repos se faisant face seront bientôt réalisées pour permettre aux usagers circulant dans les deux sens de profiter de ces lieux de détente. Par contre, dans sa visite des installations du relais de Tiberkanine, aux confins ouest de la wilaya de Aïn Defla, le ministre accompagné du wali et du P/APW n’a pas caché son admiration devant cette structure de NAFTAL où la chaîne UNO a installé un de ses magasins, même si on déplore le manque de civisme et les actes que commettent certains passagers tels que des robinets volés ou endommagés, et différents objets et équipements détériorés au quotidien. Par ailleurs, interrogés sur ce site, de nombreux usagers de la route n’ont pas tari d’éloges sur les services offerts par ce relais notamment la sécurité, le parking, totalement sécurisé et d’une capacité de 60 semi-remorques. A El Abadia, Amar Ghoul a posé la première pierre de la réalisation de 2 voies en boucles (une à l’est et une à l’ouest) d’évitement de la ville qui se rejoignent au nord de la ville pour rejoindre la route passant par Tachta et au-delà la voie d’accès à la côte vers Beni Hawa dans la wilaya de Chlef, ou Damous, wilaya de Tipasa. La ville d’El Attaf a bénéficié, quant à elle, du projet de réalisation de 2 voies d’évitement pour rejoindre en 2 points différents la R N 4 l’un à l’est vers Aïn Defla l’autre à l’ouest, vers Chlef. Une autre voie d’évitement de grande importance celle-là a vu le lancement de sa réalisation. Celle-ci consiste en le détournement de la R N4 pour contourner la ville de Aïn Defla par le nord avec des dessertes vers Mekhatria, à 5 km, vers El Amra, vers la zone industrielle et en direction du centre-ville de Aïn Defla même. Ainsi, ce contournement par le nord permettra de désenclaver les communes du nord et permettra l’accès de l’autoroute via l’échangeur de Bourached (est de Aïn Defla). Il faut aussi ajouter comme résultat bénéfique de cette visite, l’aval du ministre pour l’aménagement de bretelles d’accès à l’autoroute pour Djelida et Zeddine. Un point positif aussi pour le personnel temporaire et contractuel des ouvriers d’entretien de l’autoroute qui, selon Amar Ghoul, seront intégrés comme agents d’entretien dans un corps structuré et encadré. Mais le plus important des retombées de cette visite est l’annonce du lancement imminent des travaux de l’autoroute à partir de Khemis Miliana en direction de Bordj-Bou-Arréridj en passant par Djendel, Médéa et Bouira avec aussi le lancement des travaux de la réalisation de la voie express toujours à partir de Khemis Miliana pour rejoindre Tiaret en passant par Teniet El Had et Tissemsilt et faire la jonction de l’autoroute Est-Ouest des Hauts-Plateaux. Comme mesure préventive, le ministre a enjoint aux responsables locaux d’interdire impérativement la construction d’habitations aux abords immédiats de ces grands axes routiers pour empêcher que ces voies ne deviennent de simples boulevards comme c’est le cas en plusieurs lieux de la wilaya. 
Source Le Soir d’Algérie Karim O.

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires