Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 10:24

Interpol redoute des attaques en Algérie

policiers algeriens

 

L'Algérie a pris toutes les précautions nécessaires pour faire face au terrorisme

Cet avertissement intervient quelques jours après la décision prise par Washington de fermer une vingtaine d'ambassades au Moyen-Orient et en Afrique.

Evoquant la situation sécuritaire en Afrique du Nord et dans la région du Sahel, Interpol a mis en garde, dans son dernier rapport, les pays membres du Sahel sur d'éventuelles attaques terroristes avant la fin du mois courant, notamment l'Algérie. Cet avertissement intervient relativement à la conjoncture sécuritaire actuelle dans plusieurs pays comme le Pakistan, l'Irak, la Libye et le Niger où Al Qaîda est très active et des opérations subversives ont permis d'organiser la fuite de prisonniers condamnés pour terrorisme.
Selon Interpol, le même procédé est prévisible en Algérie qui a déjà pris toutes les précautions nécessaires pour affronter des actes similaires. Cet avertissement intervient également quelques semaines après la décision prise par la Maison- Blanche de fermer plusieurs de ses ambassades à travers le monde dont celle en Algérie. Les services de renseignements américains ont intercepté des messages contenant des menaces d'attentats du n°1 d'Al Qaîda, Ayman al-Zawahiri, et Nasser Al-Whaychi, le chef de la filiale Al Qaîda dans la péninsule arabique (Aqpa).
C'est suite à cela que Washington a pris la décision de fermer une vingtaine d'ambassades et de consulats américains au Moyen-Orient et en Afrique.
Par ailleurs, le rapport d'Interpol prenant en considération les donnés sur le terrain souligne que pas moins de neuf pays ont connu des faits relatifs à des opérations de fuite. Le même document appelle les 190 pays membres d'Interpol à coordonner toute information susceptible de démasquer un projet dans ce sens, sollicitant la collaboration des services de sécurité des même pays.
Prenant en compte l'avertissement d'Interpol, les Etats-Unis d'Amérique ont mis en garde ses ressortissants pour prendre leurs dispositions. Le risque élevé d'attentats terroristes après l'évasion de détenus des prisons extrémistes en Irak, au Pakistan et en Libye, n'est pas un fait anodin, estiment des sources sécuritaires.
C'est un fait qui doit interpeller les pays qui font face à ce phénomène à exercer la plus grande vigilance et à soutenir la lutte contre le terrorisme, surtout qu'il s'agit de fuite en masse (de centaines) de terroristes affiliés à la nébuleuse. Pour Interpol, les projets d'attentats sont prévisibles en Algérie, mais aussi au Moyen-Orient. La même agence prévient que ce sont près de 1 000 prisonniers qui ont été libérés y compris des dirigeants d'organisations terroristes qui étaient détenus au niveau de la prison d'Abou Ghrib en Irak. Les attentats kamikazes à la voiture piégée se sont d'ailleurs multipliés dans ce pays, mais aussi au Liban et en Syrie. Les terroristes semblent avoir les moyens de choisir la méthode et l'endroit pour commettre des attentats. Mais c'est surtout contre des touristes que cela est plus probable. Des sources bien informées confient que la Tunisie et l'Egypte ne sont certainement pas à écarter.
A défaut de s'organiser comme une vraie armée terroriste, les instigateurs de la terreur vont cibler des voyageurs en frappant en même temps au niveau de ces deux pays.
C'est dire que dans sa correspondance, Interpol recommande d'accorder une grande priorité aux informations récentes relatives à la fuite des prisonniers impliqués dans des affaires de terrorisme. Selon des renseignements obtenus par Interpol, ces évasions répondent à un plan mis en oeuvre par l'organisation criminelle Al Qaîda. Les pays cités sont appelés à redoubler de vigilance et à coordonner leur travail d'investigation afin de déterminer les tenants et les aboutissants de ces multiples évasions qui ont eu lieu dans plusieurs pays où l'agitation populaire gronde et presque en même temps. S'agit-il d'un plan concerté et planifié par des commanditaires qui bénéficient de puissantes complicités? C'est apparemment à cette question que s'attelle Interpol qui insiste auprès de l'ensemble des pays membres pour coopérer davantage afin d'éviter le pire. Si des pays comme le Pakistan, la Libye, l'Inde, la Turquie, la Syrie, l'Irak, l'Egypte, l'Algérie, le Mali, le Niger, le Liban semblent désignés plus que d'autres, la menace est, semble-t-il sérieuse, et elle concerne même des pays de l'Europe de l'Ouest. L'alerte demeure valable tant que la lumière n'est pas faite sur les évasions qui ont touché pas moins de neuf pays.

Source L’Expression

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires