Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 05:49
«Charlie Hebdo» publie à nouveau des caricatures de Mahomet
Charb-directeur-de-la-publication-de-Charlie-hebdo.jpg
Polémique - Il y a presque un an, les locaux du journal avaient été détruits par un incendie volontaire après la publication de dessins du prophète...
Charlie entre dans la polémique sur le film anti-islam et provoque des inquiétudes au sommet. Charlie Hebdo publie mercredi plusieurs caricatures du prophète Mahomet, ce qui fait craindre aux autorités une réaction des islamistes, trois jours après la manifestation de 250 personnes devant l’ambassade américaine de Paris.
Sur la une de l’hebdomadaire, un dessin parodie le film Intouchables, en montrant un juif poussant un fauteuil roulant dans lequel est assis un musulman. «Faut pas se moquer!» lancent les deux hommes. Mais ce sont les caricatures publiées sur la dernière page du journal qui sont davantage controversées, puisqu’on y voit notamment le prophète représenté entièrement nu.
«Je ne vois pas du tout l’utilité d’une provocation»
Jean-Marc Ayrault a réagi en début de soirée dans un communiqué, indiquant qu’il désapprouvait «tout excès» et qu'il appelait chacun «à la responsabilité». Le Premier ministre rappelle «que la liberté d’expression constitue l’un des principes fondamentaux de notre République» mais aussi que «le principe de laïcité est, avec les valeurs de tolérance et de respect des convictions religieuses, au cœur de notre pacte républicain». Ces dessins sont même une «provocation», selon Laurent Fabius, en déplacement au Caire, qui a jugé la publication de ces dessins inopportune. «Je ne vois pas du tout l’utilité d’une provocation et même, je la condamne», a indiqué le ministre des Affaires étrangères, avant d’ajouter: «Je souhaiterais que la raison prévale.»
Charb, le directeur de la publication du journal, a justement récusé toute provocation. «Je n'appelle pas les musulmans rigoristes à lire Charlie Hebdo, comme je n'irais pas dans une mosquée pour écouter des discours qui contreviennent à ce que je crois», a-t-il déclaré sur iTélé. Ces dessins, selon lui, «choqueraient ceux qui vont vouloir être choqués en lisant un journal qu'ils ne lisent jamais».
Il y a presque un an, le siège de Charlie Hebdo avait été ravagé par un incendie volontaire après la publication d’une caricature de Mahomet. Charb, lui, est toujours sous protection policière depuis. D’après RTL, la police a prévu ce mardi soir de renforcer la sécurité et d’augmenter les patrouilles autour des nouveaux bureaux du journal.
Source 20minutes.fr
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires

lucie 19/09/2012 13:41


Il ne manquait plus que Charlie Hebdo pour en rajouter au stupide film anti islam.


Oui à la liberté d'expression mais aussi oui à la tolérance et respect des convictions religieuses dans notre pays républicain.


De toute évidence, ce torchon sèmera le trouble dans la population française.


 

Le Pèlerin 20/09/2012 17:35



Bonjour Lucie,


Charlie Hebdo me pose un réel problème de conscience….


Notre société, quand bien même elle va mal ces temps ci repose sur des valeurs
fondamentales que sont :


La raison


La laïcité à laquelle le peuple français est profondément attachée


La liberté du culte


La liberté de croire


Celle de ne pas croire


La société, dans l’ensemble assez respectueuse, ménage la plupart du temps les croyants
sans vouloir brusquer…mais qu’elle exprime un doute, qu’elle exprime son scepticisme et tout le monde s’émeut


Pourtant il y aurait de quoi lorsque l’on compte les morts causés par la religion ou par
les adeptes qui les commettent en son nom


Je ne doute pas du bienfait des religions de leurs réels tenants


Je ne doute pas de l’aspect tolérant de la religion islamiste mais il y a eu temps de
déviationnistes que les gens ont du mal à faire la différence entre le vrai et le faux entre le bien et le mal


Là, la connerie a atteint ses limites


La provocation d’un côté


Le fanatisme et l’obscurantisme de l’autre


Gloire à l’être raisonnable qui aime son prochain et qui donne tout, sacrifie tout sans espoir de retour


La religion est un carcan dont tout individu a besoin de se
libérer au moins à titre collectif


Nul n’est besoin d’autrui pour prier en étroite communion avec
l’être suprême s’il y a lieu


Le crime est abject …Remettons l’homme au centre de nos
préoccupations


Les Apôtres de la guerre sont à bannir


Gloire aux Apôtres de la Paix et à ceux du rapprochement des
peuples


Gloire à la Liberté …Soyons tolérant mais restons fidèles aux
principes fondamentaux pour lesquels bien de nos Ancêtres ont payé de leurs vies pour que nos droits présents soient à jamais des acquits


Amicalement,


Le
Pèlerin



marie 19/09/2012 13:16


certaines personnes ne respectent rien, a savoir s ils se respectent eux memes?toutes religions et toutes croyances ont droit au respect le plus profond!! certains humoristes vont trop loin
parfois, sans aller jusqu a une censure dragonienne, ne peut on pas mettre en place une ""surveillance"" , doublée d une censure lorsqu il y a dérive? cela existait bien dans les années 65 au
niveau télévision lors de la diffusion des infos, avec le ministre face a M. sallebert !!

Le Pèlerin 20/09/2012 17:44



Bonjour Lucie,


Oui il y a des excès


On ne peut mettre un gendarme derrière chaque individu


Le seul moyen d »essayer d’y parvenir c’est encore l’éducation, l’enseignement de la
philosophie celle de la raison sous toutes ses formes


Que dire de la morale de la culture qui autorise l’apologie du crime sous toutes ses
formes


Il ne s’agit pas d’aliéner la liberté mais de la canaliser vers le respect de l’autre tout
en respectant les fondamentaux de notre civilisation qui reposent sur lax liberté et la raison


Cordialement,


Le Pèlerin