Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 06:28

Société - Seins, Découvrez leur potentiel érotique

Les seins sont-ils vraiment des organes sexuels ? Oui ! Les prendre en compte est indispensable à une sexualité harmonieuse, pour les hommes comme pour les femmes. Sous l’effet de caresses adéquates, ils peuvent avoir des érections, mais aussi accroître et accélérer l’orgasme.
Les seins : zone ultra érogène !
Une zone érogène est un endroit du corps qui, stimulé, provoque une montée de l’excitation sexuelle. Chez la femme, les seins sont considérés comme des zones érogènes secondaires. Elles sont donc potentiellement érogènes chez toutes les femmes. Autrement dit, leur stimulation, par des caresses (quelles qu’elles soient) va avoir pour effet d’augmenter la lubrification vaginale, signe visible de l’excitation sexuelle féminine.
Précision : Toutes les femmes ne sont pas aussi sensibles aux stimulations sur les seins. Mais cela vaut la peine d’insister un peu… Le potentiel érogène est toujours présent, qu’il soit ou non développé.
2. Les seins ont des érections !
Quand les seins reçoivent des caresses, ils augmentent le niveau d’excitation sexuelle. Plus encore, même si vous ne touchez pas aux seins pendant l’amour, ils vont réagir à des caresses sur le reste du corps.
Comment ? Lorsque la tension sexuelle augmente, on observe une érection des mamelons. La taille des seins augmente car leurs veines se dilatent, l’aréole s’élargit et sa coloration devient plus prononcée. Quand l’excitation est élevée, une rougeur peut apparaître sur la poitrine.
Précision : L’orgasme ne provoque pas de réaction supplémentaire, mis à part le fait que les seins reviennent progressivement à leur état de repos.
3. Les seins peuvent accélérer l’orgasme
Les caresses sur les seins, en faisant monter l’excitation, peuvent participer à la survenue de l’orgasme. Certaines femmes affirment que pendant l’amour, des caresses sur les seins sont nécessaires, sans quoi il leur est beaucoup plus difficile d’avoir un orgasme. Pour les femmes ayant des difficultés orgasmiques, c’est un élément qui peut avoir une grande importance.
Précision : Chaque femme a ses préférences. Il faut explorer les zones de sa poitrine les plus sensibles…
.
4. Comment bien caresser les seins ?
La stimulation qui fait le plus monter l’excitation, la plus susceptible de déclencher un orgasme chez la femme est celle qui mime la succion d’un nouveau-né qui tète.
En effet, ce mouvement est prévu par la nature pour déclencher la sécrétion d’ocytocine, hormone de l’éjection du lait ET de l’orgasme. Aussi mimer ce geste augmente-t-il les chances d’accéder au plaisir ultime de cette manière.
Précision : La succion du mamelon doit englober l’aréole et se faire avec douceur et en même temps avec un certaine puissance pour être efficace.
5. Les seins : boosteurs sexuels
Regarder, admirer, puis toucher des seins procure du plaisir aux hommes. Les femmes s’en plaignent d’ailleurs parfois en disant : "Il touche mes seins pour s’exciter lui, beaucoup moins pour chercher à me procurer du plaisir..." Elles savent que cet organe est visuellement excitant pour un homme, c’est même une raison d’exister des soutien-gorge dits "maximisers", du fameux "Wonderbra" ou encore des prothèses mammaires visant à augmenter leur volume.
Précision : L’excitation visuelle ou tactile entraînée par les seins n’est pas seulement liée à leur volume. Beaucoup d’hommes savent aussi apprécier une toute petite poitrine
6. L’orgasme de la poitrine, c’est possible !
Sans aucune autre stimulation de la zone sexuelle, caresser les seins peut, chez certaines femmes, suffire à déclencher un orgasme. C’est un phénomène connu, même s’il ne concerne pas la majorité d’entre elles. Cela concerne surtout les caresses du mamelon et de l’aréole, même si le sein tout entier contribue à l’excitation. Il est rare que ces orgasmes surviennent au début de la vie sexuelle. Il se rencontre plutôt chez les femmes qui ont une certaine expérience sexuelle.
Précison : Ce phénomène est dû à la sécrétion d’ocytocine, hormone qui passe dans le sang au moment de l’orgasme.
7. Les caresser déclenche la sécrétion d’hormone
Les stimulations sur les seins n’ont pas un effet uniquement psychologique. La zone du mamelon et de l’aréole, quand elles reçoivent des caresses, peut déclencher une sécrétion d’ocytocine. Cette hormone est impliquée à la fois dans les contractions de l’allaitement et celle de l’orgasme. C’est aussi l’hormone de l’attachement, celle qui fait que l’on peut s’aimer longtemps.
Précision : C’est par un effet mécanique que les caresses sur les seins peuvent déclencher le relargage dans le sang de l’ocytocine, à partir de l’hypophyse.
8. Pour être efficace, 10 minutes de caresses !
Les femmes se plaignent souvent de la courte durée des caresses prodiguées par leur partenaire. "Il considère un peu ça comme un starter, quelques secondes et puis c’est tout..." Or les femmes qui éprouvent le plus de plaisir à ce niveau ont la chance de bénéficier de caresses longue durée, soit 10 minutes pour chaque sein. Cela paraît très important, mais c’est ce qu’ont observé les célèbres sexologues Masters et Johnson dans leur livre Les perspectives sexuelles.
Précision : Des caresses qui durent longtemps doivent être plutôt douces et sans ennui de la part des deux amants, sinon, il est préférable d’y passer moins de temps...
9. De la douceur, encore de la douceur
La plupart des femmes affirment que leur partenaire "me fait assez souvent mal". Les hommes n’ayant pas la même sensibilité, ont tendance à prodiguer des caresses relativement fermes, souvent trop fermes ! Sachant que la sensibilité des seins varie selon le moment du cycle, il y a presque toujours des moments où ils sont hypersensibles.
Précision : Il est très important de communiquer. Chaque femme doit exprimer à son partenaire ce qu’elle préfère comme caresses, si elle souhaite plus de douceur, et si elle a mal, si c’est un jour où ses seins sont sensibles. Le plaisir est à ce prix.
10. Des caresses avec tout le corps
Les mains ne sont pas le seul organe susceptible de caresser les seins. La bouche peut aussi trouver et donner du plaisir, tout comme la langue, les lèvres, les dents (douceur comprise !), les bras, les genoux, en un mot toutes les zones du corps.
Précision : Attention à rester doux et tendre. Quand on utilise pour la première fois ses pieds pour caresser des seins (pourquoi pas ?), on peut ne pas réaliser qu’ils sont moins sensibles que les mains et avoir des gestes trop brutaux...
11. Les seins des hommes jouent aussi un rôle sexuel !
Les hommes possèdent une sensibilité particulière au niveau des mamelons. Chez eux comme chez les femmes, il s’agit aussi d’une zone érogène secondaire répertoriée pour tous. Aussi les caresses à ce niveau font-elles monter le niveau d’excitation, et facilitent-elles l’orgasme de la même manière que chez les femmes.
Précision : Cette capacité à intégrer les seins dans la sexualité masculine varie selon les hommes. Il faut parfois beaucoup de douceur, car certains sont réticents au premier abord ayant l’impression qu’il s’agit d’une caresse spécifiquement féminine.
12. Pourquoi les seins sont-ils une arme de séduction ?
Les seins servent à séduire. Leurs deux hémisphères attirent les regards masculins et jouent un rôle essentiel dans l’attraction sexuelle. D’après certains anthropologues, ils jouent le même rôle visuel que celui des fesses chez les mammifères qui marchent à 4 pattes. Presque à la hauteur des yeux, ils provoquent une réaction chez l’homme...
Précision : La glande mammaire qui sert à allaiter pourrait être totalement plate en dehors de la période de lactation comme elle l’est chez les animaux. Preuve que les rondeurs ont un rôle sexuel !
13. Les seins ont besoin de compliments
Dans un monde de performance, envahi par les photos des plus belles top-models, rares sont les femmes qui trouvent leurs seins parfaits. Elles sont souvent complexées ou rarement en confiance. Quand leur partenaire sait les rassurer, leur dire combien il les aime, il les adore, chaque femme se sent plus détendue et peut s’épanouir sous les caresses.
Précision : Attention, ces compliments doivent être sincères. Personne n’apprécie les mensonges ou les flatteries.
14. Les seins peuvent focaliser les émotions
Les émotions vécues, liées à sa poitrine, influencent la sexualité de la femme et son rapport au plaisir. Si une toute jeune fille subit des attouchements sur les seins qui l’ont dégoûtée, elle pourra se trouver bloquée. Si une femme, dès sa puberté se sent très complexée par ses seins, trop petits, trop gros, asymétriques, au mamelon rentré, elle aura du mal à accepter les caresses et à en retirer du plaisir.
Précision : L’inverse est tout aussi vrai. Une merveilleuse expérience au niveau des seins peut leur ouvrir la voie vers le plaisir.
Source Medisite
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires