Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 03:45

Société - L'amour n'a pas d'âge, le sexe non plus

 

Santé. Un sondage de l'IFOP révèle l'évolution des Français en matière de relation conjugale.
Le baiser, un des gestes qui éveille le plus le désir sexuel.
Plus de 8 Français sur 10 estiment qu'il n'y a pas d'âge à partir duquel on cesse définitivement de faire l'amour, selon un sondage présenté mercredi à la presse.
Seuls 17 % considèrent qu'il y a un âge à partir duquel on arrête définitivement d'avoir des rapports sexuels, selon ce sondage réalisé par Ifop pour le laboratoire Lilly.
Cette proportion tend à décroître avec l'âge : de 25 % chez les moins de 25 ans, elle passe à 19 % chez les 25 à 34 ans et à 16 % chez les 35 à 49 ans avant de tomber à 9 % chez les 50 à 64 ans. Elle remonte (20 %) à partir de 65 ans.
En moyenne, les personnes considérant qu'il y a un âge à partir duquel on cesse de faire l'amour situent ce moment autour de 73 ans.
Par ailleurs, le toucher apparaît comme le sens le plus important lors d'un rapport sexuel (87 %), aussi bien pour les hommes que pour les femmes.
La vue a aussi une certaine importance (39 %), les hommes y étant deux fois plus sensibles (53 %) que les femmes (27 %). À l'inverse, l'odorat et l'ouïe jouent beaucoup plus pour les femmes que pour les hommes. Le goût arrive loin derrière pour les deux sexes.
La vue est un sens important pour l'homme parce qu'il a « une sexualité spatiale », d'où son appétence pour les tenues sexy, a expliqué le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue.
Les gestes qui éveillent le plus le désir sexuel sont les caresses sur le corps (97 %) et le baiser langoureux (93 %).
Enfin la baisse du désir pour son partenaire apparaît à la fois comme « le plus grand tabou » dans le couple et le problème rencontré le plus fréquemment dans sa vie sexuelle.
Un résultat pas étonnant pour le Dr Mimoun, parce que « la baisse de désir est interprétée dans le couple comme une baisse d'amour ».
L'Association pour le développement de l'information et de la recherche sur la sexualité (Adirs) lancera lundi à Lille une campagne d'information sur les troubles de la sexualité, en partenariat avec Lilly et et l'Association inter-hospitalo universitaire de sexologie.
Un camion avec à son bord une exposition sur les sens, mais aussi des conseillers de l'Adirs, traversera 7 villes de France (Lille, Paris, Nancy, Lyon, Marseille, Toulouse et Nantes) jusqu'au 31 octobre.
Baye et Reno, sexagénaires préférés
Nathalie Baye et Jean Reno apparaissent comme les sexagénaires préférés des Français, selon un sondage réalisé auprès d'un échantillon de 2000 personnes représentatif de la population française, pour le magazine Pleine Vie. Nathalie Baye (15%) devance de peu Anny Duperey (13%) et la présentatrice de la météo de TF1 Evelyne Dhéliat (11%). Jean Reno (18%) arrive nettement devant André Dussolier et Bernard Giraudeau (11% chacun). Marlène Jobert, Jane Birkin, Françoise Hardy, Julien Clerc, Jean-Pierre Foucault et Gérard Darmon figurent aussi au palmarès. Marlène Jobert s'adjuge le titre de grand-mère idéale pour 28% des Français, devant Anny Duperey (18%) et Jane Birkin (10%). André Dussolier fait figure de grand-père idéal (16%) juste devant Jean-Pierre Foucault (10%).
Source La Dépêche du Midi
Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires