Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 23:03

Sud algérien - Cueillette des dattes au Ziban – Un évènement majeur tous les ans.

 

La campagne de cueillette des dattes constitue chaque automne un événement majeur pour les oasis des Ziban.
Le bouillonnement qui s’installe en cette période, contraste nettement avec la léthargie quasi totale qui frappe ces lieux durant l'été saharien. Pour le président de l’Association des producteurs de dattes de la wilaya, Khaled Laâjal, la période de récolte insuffle une nouvelle vie dans les vastes palmeraies de cette zone dattière particulièrement réputée, et suscite un vrai engouement auprès de commerçants venant de quasiment toutes les régions du pays.
Les oasis ressemblent alors à de grands ateliers intégrés dans lesquels la production est cueillie, amassée, triée, conditionnée et chargée. Certains producteurs se contentent toutefois de cueillir et amasser leurs récoltes, livrant la production à l'état brut à d’autres intervenants dans des unités de conditionnement spécialisées dans le tri et l’empaquetage.
Moins expérimentés en la matière, d’autres producteurs recourent au service d’un «wakil» (agent délégué) qui prend en charge la récolte et sa commercialisation en contrepartie d’une rémunération dont le montant est arrêté au préalable entre les deux parties. D’autres encore vendent leur récolte sur pied à des commerçants spécialisés dans ce créneau.
Outre la profession du «wakil», il y a également celle du «wassit», un intermédiaire entre le paysan et l’acheteur. Il est rémunéré par l’un et par l’autre. Outre ces activités nécessitant très peu de main-d’œuvre, d’autres encore exigent au contraire des effectifs bien plus importants et sont liées au traitement direct de la récolte (cueillette, chargement, déchargement, tri, emballage) dans les palmeraies, mais aussi des points de stockage et de conditionnement. Ces emplois ne nécessitent pratiquement aucune aptitude particulière, excepté de bonnes dispositions physiques.
Les services agricoles estiment la demande totale en main-d’œuvre dans le secteur de l’agriculture de la wilaya à quelque 20 000 agents. L’effervescence que provoque la campagne durant toute la période de la cueillette fait aussi tourner à plein régime le secteur tertiaire grâce à une très forte demande en matière de transport, de stockage dans les chambres froides, l’approvisionnement en matières premières, d’emballage, de location de locaux pour la distribution, la restauration et l’hébergement.
La multiplication des points de vente sur les axes routiers est une autre occupation liée à cette campagne. Ayant un impact économique et social effectif, elle offre une multitude d’emplois saisonniers pour une frange sociale importante. Pour soutenir encore plus cette activité agricole vitale, les producteurs locaux espèrent voir les principaux opérateurs du secteur engager des initiatives à large échelle pour atteindre le niveau de qualité exigé à l’exportation des dattes locales et les placer sur les marchés internationaux en mettant à profit les mesures incitatives instituées par les pouvoirs publics.
Source Info Soir
R. L. / APS
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires