Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 07:10

Le Tassili de l’Ahaggar rouvre enfin ses portes

algerie-hoggar-massif-de-l--atakor-_3_.jpg

 

La réouverture des portes du Tassili de l’Ahaggar est une bouffée d’oxygène pour toutes les agences de la wilaya dont plusieurs avaient fait banqueroute et changé d’activité, faute de touristes.

La saison touristique 2011-2012, qui débutera à partir du 16 octobre prochain, s’ouvre officiellement dans le Tassili de l’Ahaggar, a annoncé, hier, le directeur de tourisme, Moulay Abdelmalek, à l’occasion de la journée mondiale du tourisme organisée à la maison de l’artisanat. Fermés  depuis le 8 février 2010 suite à la décision de la commission nationale de sécurité,  les pittoresques sites du Tassili seront désormais la destination privilégiée des adeptes du tourisme saharien.
En effet, des espaces sahariens dotés de toutes les commodités nécessaires seront installés dans chaque site, notamment à Tagréra, étant la principale porte du Tassili, qui servira de structure d’accueil  aux touristes dont la gestion est confiée à sept agences touristiques locales. Dans cette optique, le responsable de l’agence Dider voyages, également membre du comité d’organisation, soulignera que “les préparatifs prendront prochainement fin pour accueillir les touristes avec le soutien logistique des autorités locales. Le programme des excursions sera agrémenté par des animations diverses qui jalonneront à coup sûr cet événement après plus de deux ans de disette”. L’ouverture des portes du Tassili de l’Ahaggar est une bouffée d’oxygène pour toutes les agences de la wilaya dont plusieurs d’entre elles ont fait banqueroute et changé d’activité autre que touristique ayant connu un sérieux marasme.
Le responsable du tourisme s’est montré confiant en rassurant que, d’ores et déjà, “des tours-opérateurs étrangers, allemands, autrichiens et espagnols, entre autres, ont pris attache avec ma direction pour s’enquérir des tarifs et du programme des circuits touristiques pour qu’ils, de leur côté, informent leur clientèle, assoiffée de la magie du désert et d’aventures au cœur de l’enchanteresse du tassili de l’Ahaggar qui renferme un patrimoine paysager unique et sans égal”. Poursuivant dans le même ordre d’idées, le responsable de l’agence Abalema a rappelé que “lors d’un séminaire international qui s’était tenu en 2000 et auquel avaient pris part 17 pays, l’organisation mondiale de tourisme ne s’était point gourée en affublant Tamanrasset, la capitale internationale du tourisme saharien avec un capital expérience de plus de 70 ans”.
Dans le but d’offrir un produit exemplaire en mesure de relancer l’activité touristique dans la wilaya, en général, et le tourisme saharien, en particulier, M. Moulay a tenu à informer toute les bonnes volontés qu’une campagne de nettoyage de plusieurs jours est prévue, à partir de demain jeudi, dans l’ensemble des sites concernés. “Pour commencer, on a, en collaboration avec une vingtaine d’agences de voyages, l’office du parc national et culturel de l’Ahaggar et la direction de l’environnement, consenti 19 véhicules tout-terrain et plus de 60 agents” a-t-il noté. Revenant aux activités de la journée, un concours sur la culture touristique a été organisé et la récompense concernera les 20 premiers lauréats qui auront la chance de visiter plusieurs sites, en l’occurrence Tagmart, Ilamen et Assekrem, et s’imprégner du patrimoine culturel et naturel dont jouit la capitale des Touareg et de Tidekelt.
À noter, par ailleurs, et à l’occasion de l’ouverture de la saison touristique, des camps de vélum seront également installés à 5 km d’Affilal, situé à quelques encablures du majestueux mont d’Assekrem où sont offerts les meilleurs coucher et lever du soleil au monde. Selon les gestionnaires de ces espaces sahariens, le touriste aura l’occasion de découvrir, outre le fascinant patrimoine fossilifère, le mode de vie des nomades qui seront de la partie afin d’exposer leurs produits artisanaux en offrant, par là même occasion, des méharées et randonnées pédestres aux touristes.

Source Liberté Rabah Kareche

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

DELMAS 17/10/2011 15:14



Bonjour,


je suis ravie de lire que les Tassili sont ré-ouvert. Je souhaite vivement que les tours-opérators français puisse convaincre ou séduire les touriste de notre pays. Les injonctions du Quai
d'Orsay sont telles que les amis que je voulais améner dans le désert, avec le concours d'une agence de Tamanrasset , refusent catégoriquement dès qu'ils lisent ce qui est écrit par le
Quai...J'accepte le principe de précaution,mais point trop n'en faut....Sinon ce n'est pas crédible.Ne pas vouloir aller dans le désert à partir de Tamanrasset c'est comme refuser d'aller passer
des vacances à Paris parce qu'il y a des attentats en Allemagne! Mais nous ne sommes pas bons en géographie, la plupart des gens pense que Tamanrasset est a trois pas des frontière des pays deu
Sud( Niger, Mali, Mauritanie)
Alors, si vous avez le droit à la parole en haut lieu....Essayé de faire passer le message et nous passerons de bonnes vacances avec des gens accueillants, et dans un pays de grande culture.Merci



Le Pèlerin 18/10/2011 02:22



Bonjour Delmas,


En guise de réponse, je vous fais parvenir cet article du « Soir d’Algérie »


Début de citation


Après la réouverture du tassili aux touristes, la saison touristique sauvée
?


La saison touristique dans le sud du pays sera-t-elle sauvée cette année ? C’est du moins le souhait des professionnels qui se
réjouissent de l’annonce de la réouverture du Tassili de l’Ahaggar aux touristes nationaux et étrangers.
Après deux années de pertes sèches induites par l’interdiction du Tassili aux touristes pour raisons sécuritaires, les agences de voyages espèrent une saison touristique moins maigre. Bachir
Djeribi, le président du Syndicat national des agences de voyages, expliquait hier qu’après deux saisons blanches et beaucoup de pertes, l’espoir était revenu aux agences spécialisées dans le
tourisme saharien. La nouvelle a suscité l’intérêt des habitués du Sud algérien. La destination aurait, dit-il, pu être mieux promue si la décision de réouverture avait été prise plus tôt de
manière à permettre aux tour operators de réintroduire cette destination sur leurs catalogues. Le président du Syndicat national des agences de voyages estime que l’argument sécuritaire n’était
plus de mise. Les touristes étrangers, affirme- t-il, ne sont pas escortés par les gendarmes sauf s’il s’agit d’une délégation officielle. Bachir Djeribi est optimiste et pense que le
développement du tourisme passera inexorablement par le tourisme saharien. Pour y arriver, il pose cependant des préalables. Il considère en effet anachronique qu’en Algérie, les hôtels affichent
les mêmes tarifs toute l’année sans prendre en compte les hautes ou les basses saisons ni proposer des tarifs de groupe ou spécial étudiants par exemple. Il propose également la légalisation de
l’hébergement chez l’habitant, l’amélioration des prestations de service et la formation du personnel au niveau des hôtels et des établissements de restauration. Bachir Djeribi espère que le
projet de rénovation de neuf hôtels dans le Sud relancera l’activité car, pense-t-il, c’est tout l’avenir du tourisme qui s’y joue, plaidant pour ce qu’il appelle «le tourisme d’élite» en
opposition avec le tourisme de masse. Pour favoriser l’arrivée des touristes, le syndicat a réussi à conclure un accord avec le ministère des Affaires étrangères au sujet de l’octroi des visas.
Les groupes de touristes souhaitant faire un voyage en Algérie peuvent, grâce à une procédure simplifiée, obtenir leur visa en quatre jours. Le tourisme interne trouvera-t-il sa place ? Pour
pousser l’Algérien à découvrir son pays, la question des prix des billets et des tarifs pratiqués par les hôtels constitue un frein à l’émergence d’un tourisme interne en dépit du potentiel
existant.
Sur les 1 074 agences de voyages existantes, seules 434 possèdent un agrément
Sur les 1 074 agences de voyages en activité, seules 434 d’entre elles possèdent un agrément en bonne et due forme. Les chiffres ont été révélés hier par Bachir Djeribi, président du Syndicat
national des agences de voyages. Il expliquait que les agences n’ayant toujours pas reçu le sésame de la commission d’agrément relevant du ministère du Tourisme faisaient soit l’objet d’enquêtes
de moralité ou nécessitaient pour leur agrément une vérification des documents au niveau local.
Source Le Soir d’Algérie Nawal Imès


Finde citation


Je vous souhaite de bon raids au sein du Tassili et du Hoggar


Cordialement,


Le Pèlerin



toudet 03/10/2011 19:18



il semblerait suite ct avec quelqu'un sur place que le Tassili ne soit pas ouvert ... c'est un peu dommage d'annoncer des choses qui sont certes des voeux pieux des locaux mais qui risquent fort
de rester à l état de voeux et non réalité


j y pars vendredi ...; je vous dirai quid


 



Le Pèlerin 04/10/2011 09:50



Bonjour Toudet,


Il y a en effet des articles contradictoires.


Il semble en effet que beaucoup d'agences françaises se soient fermées au magnifique sud algérien.


Il semble que le Tassili du Hoggar soit fermé mais que l'Assekrem et d'autres soient ouverts alors que dans la région de
Djanet tout est ouvert bien qu’il n’y ait que peu de touristes.


Il est sage de bien se renseigner. L’ONAT semble un bonne source de  renseignements…ainsi que l’Ambassade de France


Cordialement,


Le Pèlerin