Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 04:11

Algérie - Transfert d’eau de In Salah à Tamanrasset : L’eau coulera dans les robinets avant fin 2010

12-mars-2007--14-.jpg

L'eau y fait si cruellement défaut

 

Le mégaprojet de transfert de l’eau de In-Salah vers Tamanrasset (750 km) devra être livré en automne prochain et l’eau coulera dans les robinets avant la fin de l’année, a indiqué dimanche le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal.
Le projet, lancé en janvier 2008 par le président de la République, est à près de 80% d’avancement de ses travaux et devra, une fois réceptionné et les essais effectués, être totalement opérationnel vers la fin de l’année, a-t-il précisé.
‘’Il s’agit d’un projet colossal et techniquement complexe à la fois, qui a connu certaines contraintes dernièrement qui ont pu être levées’’.
Dans le cadre de la modernisation du réseau d’approvisionnement en eau potable de la wilaya de Tamanrasset, M. Sellal a annoncé l’élaboration avant la fin 2010 d’une étude technique pour le lancement, l’an prochain, d’une opération de rénovation du réseau qui garantira à la wilaya un bon approvisionnement en eau.  Le mégaprojet de transfert d’eau de In-Salah à Tamanrasset devra permettre une capacité théorique de transfert de 100.000 m3/jour, pour les besoins d’une population estimés entre 15.000 et 20.000 m3/j, a-t-on expliqué en marge de la visite du ministre.  Avançant à un rythme jugé ‘’conforme aux planning arrêté’’, le projet est conçu pour ‘’satisfaire la demande en eau des populations locales jusqu’à horizon 2040-2050’’, a-t-on ajouté.
Dans le cadre du suivi de ce mégaprojet, M. Sellal a inspecté une partie de l’ouvrage, en particulier le réservoir terminal de 50.000 m3, les trois dernières stations de pompage SP 4, 5 et 6, ainsi que la mise en fouille des canalisations.  Les six stations de pompage, installées entre Arak et In-Salah, sont achevées à 75% et les derniers 40 km de canalisations devront être livrés dans le courant de ce mois’’, a-t-on signalé.
Les dernières difficultés rencontrées dans la pose des canalisations, notamment du fait de la nature rocheuse du terrain, devront être levées, avec les moyens (explosifs) mis à la disposition des entreprises pour dégager les bouchons rocheux gênant le passage des canalisations, selon les explications fournies.  M. Sellal, qui a inspecté aussi les deux conduites parallèles de 2x400 km, ainsi que les chantiers de soudure et de mise en terre des canalisations, a mis l’accent sur la nécessité d’une cadence de travail supérieure pour livrer le projet dans les meilleurs délais.  Il a aussi insisté pour qu’il y ait un effort de développement rural le long du tracé du projet de transfert d’eau In-Salah-Tamanrasset.
Le projet, qui a nécessité un financement de 197 milliards DA, comprend 48 forages, deux conduites de 750 km, six stations de pompage, deux grands réservoirs de 50.000 m3 chacun et une station de déminéralisation de l’eau, selon les informations fournies.  Le ministre des Ressources en eau a, par ailleurs, inspecté le projet de station d’épuration par lagunage de Tamanrasset qui devra être livré l’été 2010.
Le projet vise à préserver la nappe phréatique et l’environnement, et à récupérer les eaux usées traitées pour l’arrosage, l’irrigation agricole et le nettoyage de la ville.

M. Sellal poursuit sa visite dans la wilaya de Tamanrasset par l’inspection d’installations relevant de son secteur d’activité.

Source Horizons

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires