Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 11:01

Sud algérien - Le train arrivera à Bechar en juillet : 30 milliards de dollars pour le chemin de fer

train-bechar.jpg

 

Une enveloppe de 30 milliards de dollars a été attribuée au secteur du chemin de fer, soit 10 milliards de plus par rapport au précédent quinquennat. C’est ce qu’a indiqué, hier, le ministre des Transports, Amar Tou lors de son intervention sur les ondes de la chaîne III.

Il a mis l’accent sur le nouveau code du marché, faisant l’objet d’amendement au niveau du gouvernement, qui obligera les entreprises réalisatrices des projets au respect des délais. Affirmant que ce « grand marché » de chemin de fer se situera à 90 mois entre la conception et la réception, le ministre a déclaré que « pour ce quinquennat, les délais de réalisation seront une priorité, une exigence. Notre  préoccupation est de réguler tous les problèmes susceptibles de bloquer l’avancement des chantiers », ajoutant que « le secteur du rail bénéficiera d’un vaste programme de réalisation de nouvelles voies, d’extension, d’électrification et de modernisation ». Le train arrivera, selon M. Tou, au sud du pays, jusqu’à Timimoun.

Il citera ainsi les tronçons reliant Adrar à El Menaâ, El Oued et Hassi Messaoud et Bechar à Bel Abbès. S’agissant de ce dernier projet qui a une jonction à Oran, le ministre a indiqué qu’il sera mis en service commercial le mois prochain, plus précisément la première quinzaine de juillet. S’étalant sur 700 km, cette ligne ferroviaire permettra le transport de 700 000 tonnes de marchandises et de 600 000 voyageurs.  « Cette voie permettra aux habitants du sud de rejoindre Oran sur 150 km », a précisé l’intervenant avant d’enchaîner que les autres tronçons qui sont à l’étude concernent Laghouat-Ghardaïa, Ouargla-Hassi Messaoud et  Tougourt-Hassi Messaoud. A propos de la voie ferrée Alger-Tizi Ouzou, M.Tou a souligné que celle-ci est d’ores et déjà opérationnelle. Il s’agit, précise-t-il; de l’extension vers Thénia.

Les travaux de métro en phase de finalisation

Au sujet du métro d’Alger, le ministre a tenu a préciser qu’il est nécessaire de noter que le lancement des premiers travaux a été fait en 1989. Ces derniers se sont poursuivis jusqu’à 1999. « Il y a eu une cessation de payement et les chantiers ont été bloqués pour manque de moyens », explique-t-il avant de préciser que le projet a été relancé en 2005 sur instruction du président de la République. Plus  rassurant, M. Amar Tou a annoncé que les chantiers du métro sont presque terminés. « Il y a encore quelques retouches pour garantir le maximum de sécurité aux usagers. Nous avons assisté à des essais d’automatisme qui sont les plus compliqués. Ces essais sont lents et doivent toucher les 14 rames. C’est à la fin de ces essais qu’on arrêtera les différentes phases liées à la mise en service », dira-t-il.Pour ce qui est du métro d’Oran, le ministre a indiqué que les cahiers de charges sont en préparation en vue de lancer bientôt un avis d’appel d'offres pour les premières études. Concernant le tramway d’Alger, la première partie sera opérationnelle vers la fin 2010 et  la deuxième est prévue pour l’année prochaine. Une fois finalisé, il s’étalera sur 40 km. En plus des projets de tramway en réalisation à Oran et Constantine, 14 projets sont à l’étude dont la réalisation est prévue  à travers 6 wilayas.

Source Horizons Wassila Ould Hamouda.

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires