Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 18:31
Le gisement d’Isarene renfermerait 283 milliards de ...
Algerie-gisement-d-Isarene.jpg 
La mise en évidence d’un important gisement de gaz humide par la compagnie irlandaise Petroceltic constitue l’une des plus grandes réussites dans le domaine minier national ces dernières années.
Les travaux d’essai et de délimitation dans le périmètre d’Isarene ont donné lieu à une révision à la hausse des quantités d’hydrocarbures contenus par ce gisement. Selon les données de Petroceltic, le gisement contiendrait près de 283 milliards de mètres cubes de gaz naturel avec la possibilité d’une récupération de près de 70 milliards de mètres cubes et plus de 200 millions de barils de liquide. Pour le gaz naturel, le potentiel aurait doublé par rapport aux premiers essais qui indiquaient 140 milliards de mètres cubes de gaz naturel. L’investissement nécessaire serait d’environ 1,7 milliard de dollars avec un démarrage attendu de la production en 2017. Le plan de développement conçu par Petroceltic, où sont consignés les résultats des travaux du programme d’exploration, de forage et de délimitation, doit être approuvé par Sonatrach avec la déclaration de commercialité avant approbation par l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures qui doit donner son feu vert pour le développement. Le périmètre d’Isarene est situé au sud du bassin d’Illizi, dans le sud-est du pays.
Il dispose d’un grand avantage vu la proximité des installations qui existent dans la région et la possibilité d’évacuation des hydrocarbures vers le nord du pays. Au départ, le permis était détenu par Sonatrach (25%) et Petroceltic (75%). Pour pouvoir financer l’important travail de forage qui était devenu nécessaire, Petroceltic a cédé 18,375% de ses parts à la compagnie italienne ENEL qui est un client historique de Sonatrach et un partenaire dans le domaine minier. Petroceltic a obtenu le périmètre lors du 5e avis d’appel d’offres en juillet 2004. Ce succès était la première participation de la compagnie à un appel d’offres en Algérie. Petroceltic, qui est considérée comme une petite compagnie, est présente en Irlande, en Italie et en Tunisie où elle a obtenu en 2003 un permis d’exploration. Avant sa venue, six puits avaient déjà été forés sur Isarene, un travail qui avait permis de faire des découvertes et de considérer la présence d’un potentiel. Le contrat signé en septembre 2004 prévoyait, pour une première phase d’exploration d’une durée de trois ans, des travaux sismiques 2D sur 600 km² et le forage d’un puits d’exploration avec un investissement estimé à 7,6 millions de dollars.
Pour la deuxième phase additionnelle de deux ans, il était prévu la réalisation de travaux sismiques 2D sur 100 km² et le forage d’un puits d’exploration pour un investissement de 4,6 millions de dollars. Le travail accompli a permis de faire la plus importante découverte de ces dernières années avec les quantités de gaz naturel en place ainsi que les volumes de condensat et de GPL. Une première découverte de gaz a été annoncée par Sonatrach au mois d’avril 2007 en association avec la compagnie Petroceltic au puits HTT-2 (Hassi Tabtab-2). Ce puits a produit dans le dévonien (F2) 7905 m3/h de gaz sous duse 32/64» avec une pression de 1141 psi.La deuxième découverte de gaz réalisée en association qui faisait suite au forage Aïn Tsila-1 (AT-1) a été annoncée en novembre 2009.
Le puits a produit 9124 m3/h de gaz et 1,58 m3/h de condensat à partir du réservoir ordovicien unité IV dans l’intervalle 1915 – 1919 m avec une pression en tête de 1458 psi sous duse 32/64’’. Au total, il y a eu 4 découvertes : Aïn Tsila, Isarene Nord-Est, Isarene Nord-Ouest et Hassi Tabtab. Le travail d’exploration s’est poursuivi avec plusieurs forages pour délimiter les réserves en place et le potentiel du gisement. Après une décennie d’efforts, le travail d’exploration a payé et le potentiel mis en évidence est important.
Source El Watan Liès Sahar
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Algérie
commenter cet article

commentaires