Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 07:08

Vers l’ouverture du Tassili

10-mars-2007--5-.jpg

 

En guise d’ouverture de la saison touristique, des Eductours vers le Tassili de l’Ahaggar sont organisés à l’effet d’accroître l’attractivité et la compétitivité du tourisme algérien.

Interdit aux touristes étrangers et nationaux depuis le 8 février 2010, le tassili de l’Ahaggar sera rouvert cette année au grand bonheur des agences touristiques de la wilaya qui ont affiché satisfaction et délectation face à cette décision prise lors d’une réunion tenue au siège de la wilaya et à laquelle ont été conviés plusieurs agences de voyages, les membres du conseil de l’exécutif de la wilaya ainsi que les services des  corps constitués, la gendarmerie, l’armée et la sûreté de wilaya. En effet, les autorités locales se sont rendu compte en saisissant la réalité sur le vif et dans tous ses aspects que le nom de Tamanrasset est fortement lié au tourisme et la situation sécuritaire ne pose aucun problème, notamment au niveau de la zone du Tassili. La wilaya dispose d’une richesse culturelle et naturelle d’une grande valeur patrimoniale où s’entremêlent de belles lagunes et montagnes qui apportent repos et détente aux cœurs les plus endurcis. Une mosaïque d’écosystème lui conférant une haute valeur biologique. En somme, tout est réuni pour lui donner une envergure touristique irréprochable. “La situation géographique de la wilaya de Tamanrasset joue un rôle d’intermédiaire et de contrôleur des échanges économiques entre le versant méditerranéen du Sahara et le sahel”.
La wilaya, de par son patrimoine touristique, est riche en histoire et en archéologie. Cependant et au vu des dernières évolutions du secteur du tourisme saharien, les opérateurs concernés sont engagés à mettre en place une nouvelle dynamique pour assurer une meilleure relance à l’activité touristique dans le grand-sud en mettant en avant le défi d’une volonté politique affirmée face aux mauvaises images qui peuvent être véhiculées au détriment de la destination Algérie.
Pour ce faire, “il faut rouvrir le Tassili à nos partenaires étrangers”, laisse entendre Mme Ben Messaoud, responsable de l’agence Itinérance Voyage. L’occasion est ainsi offerte pour débattre de l’activité touristique qui a connu un marasme cette année.
Pour y remédier et se permettre de communiquer une image forte et motivée par la volonté politique du pays, tout le monde s’est accordé à dire que l’ouverture de la saison touristique à Tamanrasset se fera cette année au Tassili en y organisant des Eductours à l’effet d’accroître l’attractivité et la compétitivité du tourisme algérien, avec la participation de tour-opérateurs étrangers, de voyagistes et de médias. En effet, les sites du Tassili de l’Ahaggar seront ouverts en concertation avec les services de sécurité qui ont pour principale mission de redonner au pays sérénité et sécurité. Ainsi des visites guidées seront derechef organisées vers les sites Abalema, la grotte de Tagrera et Intehok. Des sites envoûtants et fascinants qui font montre des richesses patrimoniales rarement égalées dont dispose notre pays. “Certes, un Eductour est un élément important dans la promotion du tourisme. Mais il est impératif de fixer des dates pour prendre en charge nos hôtes en s’organisant également pour mieux sécuriser les zones à visiter”, met en garde le directeur de la sûreté de wilaya en insistant sur l’importance de recenser les guides travaillant avec toutes les agences afin d’établir un répertoire centralisé et du coup créer un climat de confiance mutuelle entre les agences de voyages et les services de l’ordre.

Source Liberté Rabah Kareche

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0

commentaires