Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 17:46
Une centaine de migrants retrouvés morts dans le Sahara
Cadavres-decouverts-au-Niger.jpg
Niamey - Les corps de 92 migrants morts de soif, des femmes et des enfants pour la plupart, ont été retrouvés dans le nord du Niger, a-t-on appris jeudi auprès des autorités locales.
Les clandestins avaient tenté la traversée du Sahara entre la ville minière nigérienne d'Arlit, dont ils étaient partis entre la fin septembre et la mi-octobre, et Tamanrasset, dans le Grand Sud algérien. Ils se sont dispersés dans le désert à la recherche d'un point d'eau quand les deux camions qui les transportaient sont tombés en panne l'un après l'autre.
Contacté par téléphone, le maire d'Arlit, Maouli Abdouramane, a annoncé que 92 cadavres - 52 enfants, 33 femmes et sept hommes - avaient été découverts après des jours de recherches. "Les recherches se poursuivent", a-t-il ajouté.
Toutes les victimes étaient originaires du Niger. Leurs corps étaient dispersés sur une grande distance, certains à moins de 20 km de la frontière algérienne.
La plupart des cadavres étaient en état de décomposition avancé et avaient en partie été dévorés par des animaux, des chacals probablement, a précisé un secouriste, Almoustapha Alhacen.
"C'est la première fois que je vois ça", a-t-il dit à Reuters, joint par téléphone à Arlit. "C'est difficile de comprendre ce que ces femmes et enfants faisaient là."
Les secours ont trouvé de nombreuses ardoises pour écrire dans les bagages des victimes, suggérant que les enfants étaient peut-être les élèves d'une école coranique convoyés vers l'Algérie, a déclaré Almoustapha Alhacen.
Dix-neuf membres du groupe ont rejoint à pied l'Algérie avant d'être rapatriés vers le Niger. Deux survivants ont réussi à regagner Arlit après avoir marché des dizaines de kilomètres, a ajouté le secouriste.
Plus de 32.000 immigrés sont arrivés depuis le début de l'année en Europe du Sud en provenance d'Afrique.
Le renforcement des mesures espagnoles contre l'immigration clandestine a modifié les routes des filières, qui évitent largement désormais les Canaries et privilégient le franchissement du Sahara pour gagner l'Afrique du Nord avant la traversée de la Méditerranée.
Source Yahoo Actualités / Reuters
Abdoulaye Massalatchi; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André
Le Pèlerin

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Pèlerin - dans Le Sud Algérien
commenter cet article

commentaires