Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 07:18

La guerre des télés a commencé

Al Jazeera

 

Après avoir conquis le ciel arabe et moyen-oriental et successivement lancé un canal anglophone et des déclinaisons à l'usage de la Turquie et des Balkans, Al Jazeera compte, à partir de ce 1er juin, forcer le marché select de la télévision payante en France, jusque-là sous l'emprise quasi monopoliste de la filiale de Vivendi, Canal+. Le prochain lancement de la chaîne beIN Sport 1, suivie en août par beIN Sport 2, n'a pas laissé indifférents les actionnaires de la première chaîne cryptée française, qui a accusé le groupe qatari de débaucher abusivement des journalistes de son groupe avant le lancement. Canal+ s'estime victime d'un «débauchage abusif» de ses salariés.

Passant à l'action, et selon «Libération», des huissiers ont débarqué dans les locaux français d'Al Jazeera pour perquisitionner. Information confirmée par Charles Bietry, le patron d'Al Jazeera Sport et ancien responsable des sports à Canal+. Répondant aux accusations de son ancien employeur, il dira que sur 2.000 salariés que compte Canal+, il en a recruté 8 en tout, dont 2 «vedettes». Canal+, qui affirme que 22 de ses employés ont été débauchés, alors que plusieurs dizaines d'autres ont été approchés, attend les constats d'huissiers pour étudier la possibilité de déposer plainte contre Al Jazeera.

Ce n'est pas le premier «incident» entre les deux chaînes puisque, selon des observateurs avertis du PAF, Canal+ serait, très probablement, le principal perdant avec l'arrivée des chaînes du groupe qatari. Lors de la bataille par la retransmission des principaux championnats de foot, Canal+ avait déjà estimé qu'un « concurrent comme Al-Jazeera qui agit en dehors de toute rationalité économique, c'est une mauvaise nouvelle ». Faux, avait rétorqué Charles Bietry, qui affirme qu'Al Jazeera ne fait que défendre sa position dans le marché français et nie toute accusation d'une possible concurrence déloyale. La chaîne qatarie s'est donné les moyens pour forcer le marché de la télévision payante en France en déboursant des centaines de millions d'euros dans les droits TV : 150 millions d'euros annuels pour 80% de la Ligue 1 et 61 millions d'euros annuels pour la majorité des matchs de la Ligue des champions notamment. Quant à beIN Sport, elle sera la seule chaîne à proposer l'intégralité des matchs de l'Euro 2012 et 2016, manière d'encourager les acquisitions pour un prix d'abonnement qualifié d'attractif, tournant autour de 11 euros par mois, selon les opérateurs. Ainsi, et dès le 8 juin, les abonnés pourront suivre tous les matches de l'Euro. Robert Pirès, Jean-Alain Boumsong, Mickaël Landreau et Grégory Coupet feront partie des consultants. Patrick Viera et Karim Benzema devraient également les rejoindre sur les plateaux après la compétition.

Les abonnés auront également accès à tous les matchs de la Ligue 1 (8 matchs en direct et 2 en différé), à tous les matchs de la Ligue des champions (soit 133 en direct et 13 en différé) ainsi qu'à tous ceux de l'Europa League et des matchs des championnats d'Espagne, d'Italie, d'Allemagne ou sud-américain. Cette incursion du marché français à travers le sport n'est pas l'unique manœuvre du groupe qatari en direction du téléspectateur francophone, puisqu'Al Jazeera compte lancer, à partir du Sénégal, une chaîne d'information continue en français accessible aux téléspectateurs de l'Hexagone via le satellite et aux francophones du Maghreb. Une réponse à l'arrivée de France 24 en arabe en plein « printemps arabe ». Créée en 1996, la chaîne est devenue un groupe audiovisuel international qui a tissé un réseau de 65 bureaux dans le monde.

Source Le  Quotidien d’Oran Moncef Wafi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires