Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 06:39

Pépé, c'est quoi le bonheur ?

amour caché

 

Le bonheur mon enfant, c'est d'avoir des yeux,
Même en vitrine, sous d'horribles lorgnons.
Pouvoir observer, sur la fleur, un bourdon
Gorgé de nectar, s'arracher vers les cieux.

Le bonheur, mon petit, c'est d'être fasciné
Par une perle de rosée, courant sur le fil de la vierge,
Dans une aube radieuse au soleil qui émerge,
Cordiale promesse d'une belle journée.

Le bonheur, tu sais, c'est pouvoir admirer,
Dans l'azur doré d'un printemps qui s'éveille,
Un magnifique rapace qui, de là-haut, surveille
Le lapereau étourdi qui a quitté son terrier.

Le bonheur, mon garçon, c'est pouvoir arpenter
La garrigue provençale, ta main dans la mienne :
Balade matinale, avant que ne survienne
Le vent brûlant, au zénith de juillet.

Le bonheur, mon enfant, c'est quand la pluie est tombée
Et fait que la terre craquelée et agonisante,
Exhale soudain une odeur douce et enivrante,
Pour remercier le ciel de la bienfaisante ondée.

Le bonheur, vois-tu, c'est, quand finit l'été,
Cueillir une pomme au sein du verger familial,
L'essuyer sur sa blouse, d'un geste machinal,
Puis mordre à belles dents, dans sa chair sucrée.

Le bonheur, tu sais, il se trouve n'importe où :
Se coucher dans le pré, écouter chanter l'herbe,
Le souffle du Mistral dans le chêne superbe,
Le murmure du ruisseau, polissant ses cailloux...

Je te souhaite des choses pures, du bonheur !
Point n'est besoin d'honneurs et de richesses.
Qu'un avenir utopique, et de folles promesses,
Ne puissent jamais, ô jamais ! endurcir ton coeur.

Pierre Clérico,  Gonfaron 09/2000

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires

sourire 12/04/2012 14:54



Le rire


Le rire font ceux qui sont triste de gaie luron,
Le rire vient quand plus rien ne tourne rond,
Le rire il en faut quand les choses sont ridicules,
Le rire c'est ma plénitude, ma façon de vivre,
Le rire rend gaie même quand les choses sont funestes,
Bref, le rire aide à grandir.


 




Le rire aide à ne plus souffrir,
A ne plus penser aux mauvais moments
A ne plus regarder devant à l'instant
A vivre tout simplement chaque seconde

Aussi, le rire nous fait partager
Avec nos êtres aimés
Des minutes de vie
Où l'on a appris
A ne plus regarder derrière soi
Car nos destins croient
Au bonheur
Aux joies venant du coeur
Durant ces minutes grapillées
De rire et de gaieté...


 

Le Pèlerin 12/04/2012 21:51



Bonjour Sourire ;


Le Rire… est le Propre de l’Homme !


Les personnes qui rient davantage sont-elles en meilleure santé que les autres?


Oui, c’est même prouvé!


Elles consultent huit fois moins leur médecin et sont moins exposées à la sénilité.


Concrètement, quels sont les effets du rire sur la santé ?


Il opère un massage des organes (foie, intestins, estomac) et met en mouvement la quasi-totalité des muscles. Ainsi, il
constitue l’un des seuls sports que l’on peut pratiquer allongé, ou même handicapé ! De plus, il actionne le diaphragme et contribue ainsi à la digestion. Par ailleurs, il facilite le sommeil et
la détente et agit contre le stress.


De quelle manière?


Physiquement, en détendant les épaules, le ventre et toute autre zone crispée. Psychologiquement, en nous permettant de
prendre du recul par rapport à ce qui nous arrive. Il nous aide à relativiser et considérer les évènements sous un autre angle.


Est-il vrai que le rire augmente la tolérance à la douleur?


Le rire produit des endorphines, un neurotransmetteur qui annihile la douleur et suscite souvent un second souffle chez les
sportifs. En temps normal, le corps produit ces endorphines pour ne plus ressentir la souffrance dans des situations d’urgence.


Cher Lecteur, à quand remonte votre dernier fou rire ?


Quand à votre texte, je me propose d’en faire un Blog… !!!!


Qu’en pensez-vous ?


Le Pèlerin


 



ninon 18/05/2011 14:03



J'ignorais qu'en Californie les chats ne sortaient pas les jours de grand soleil !


Ah ! internet ! nous en apprenons des choses ! 









Le Pèlerin 19/05/2011 07:49



Bonjour Ninon,


Aux USA et en Californie en particulier, les gens sont assez imprévisibles...Ils vous feront les pires coups pendables
mais ils sont d'une rigueur assez certaines sur certains principes qui peuvent par ailleurs nous paraître désuets...L'Amérique fascine certains et certaines au point de nous faire
tourner la tête voire de nous rendre jaloux nous pauvres français qui nous y prenons si mal.


Je n'aime pas ce pays, sans histoire, sans âme ....Un pays où il ne fait tout de même  pas bon être pauvre ....


Une chose leur manque et ils en sont frustrés ...Une histoire


Il leur manque également un peu d'humilité


Leur arrogance, leur condescendance envers autrui leur jouera des tours


Un pays où certains pensent encore qu'il suffit d'être intelligent pour réussir... (c’est vrai …..Il y a certaines
personnes qui ont bien l’intelligence de jouer à la loterie …et de gagner…) Un pays de Cow Boys dans lequel Obama a eu toutes les peines du monde à imposer un système de sécurité sociale...Enfin
me voilà embarqué sur une discussion de la vie américaine alors que nous parlions de chats


….J'avais connu il y a bien longtemps un Américain qui possédait un chat aux yeux bleus


Je possédais alors une chatte qui en tomba éperdument amoureuse......S'ils ne firent pas des petits c'est bien parce que je
veillais à la chose...


Le chat s'en retourna avec son maître et ce fut, du moins pour moi, une bonne chose ...du moins pour moi...D'aucuns eussent
préféré qu'ils y restèrent ...Qu'un chat californien fisse tourner la tête de ma féline voilà quelque chose qui m'exaspérait


Que je suis compliqué moi qui suit un apôtre de la liberté ...Ce qui prouve bien que l'homme peut parfois être tout plus son
contraire et manquer ainsi parfois d'objectivité...


Je vous  salue ma chère Ninon vous que je ne connais toujours pas à qui je raconte des histoires fantasques.....C'était
mon délire du matin


Cordialement,


Le Pèlerin


 



douceur 16/05/2011 10:17



Ce poème fait de tendresse! de sérénité ! nous fait oublier pendant un court instant


une vie de tourmente et nous permet de passer un moment plein de douceur 


" a savourer en ce début de journée ".........












Le Pèlerin 16/05/2011 14:13



Bonjour Douceur,


Si tel est le cas j'aurai atteint un peu de mon objectif: Soulager les gens qui souffrent comme j'ai été soulagé de le lire
lorsque j'ai reçu ce message...Il y a si longtemps


Il fait un soleil à ne pas mettre un chat  dehors ...Proverbe californien...


Bonne journée


Cordialement,


Le Pèlerin