Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 08:28

Toulouse - Taxe d'habitation en baisse pour

140 000 contribuables

Pierre-Cohen.jpg

 

En 2011, la taxe d'habitation baissera pour 65 % des contribuables qui la payent.

En baissant les taux de la taxe d'habitation et de la taxe foncière sur les propriétés non bâties, la Villemodère la hausse nationale et baisse les impôts locaux pour les locataires Hlm .

Le conseil municipal a voté hier à l'unanimité la baisse de 2,82 %, pour 2011, des taux de taxe d'habitation et de taxe foncière sur les propriétés non bâties. Une baisse qui compense la hausse nationale des bases (+2%) et l'application de la nouvelle taxe spéciale d'équipement (TSE) par le Grand Toulouse.

« Pour 140 000 des 220 000 Toulousains qui payent la taxe d'habitation, cela entraînera une baisse sur la feuille d'impôt », précise Joël Carreiras, adjoint au maire chargé des finances. «Les locataires de HLM, qui ne payent pas la nouvelle TSE, seront même bénéficiaires».

« Nous avons opté pour la TSE afin de développer une politique foncière dans l'agglomération, nous aurions pu le faire en décidant d'augmenter les taux des impôts locaux existants plutôt que de créer une nouvelle taxe, poursuit Joël Carreiras, mais cela aurait été préjudiciable aux ménages. La nouvelle taxe est assise aussi sur les entreprises et permet d'alléger ainsi la pression sur les ménages, et surtout pour les ménages les plus modestes comme les locataires HLM ».

Un choix perçu par l'ensemble du conseil municipal, opposition y compris. « J'ai toujours dit que j'étais favorable à une vraie politique foncière, je suis logique», explique Jean-Luc Moudenc, président de l'UMP 31 et leader du groupe d'opposition « Toulouse pour tous », qui a voté la baisse des taux, comme les autres membres des oppositions, ce qui est assez rare en matière budgétaire où l'opposition marque généralement sa différence, au moins en s'abstenant.

Débat sur les cameras

Auparavant, René Bouscatel, au nom de l'autre groupe d'opposition municipale de droite, avait pu faire part de ses critiques sur une politique communale qui « oublie trop le centre » selon lui, tandis que Moudenc ciblait ses reproches sur le projet Garonne de tramway et sur celui de la Toulouse School of Economy, mal placée, selon lui, à Saint-Pierre.

Ont aussi été adoptées à l'unanimité l'adhésion de Toulouse à une charte européenne sur la vidéoprotection et la création d'une commission des libertés (qui sera présidée par une personnalité extérieure et comprendra des membres des oppositions municipales). Cette commission contrôlera la mise en place et le suivi éventuel des caméras de surveillance, le site de la rue Pargaminières ayant été confirmé comme propice par le maire, malgré les réserves des élus écologistes.

Un monument du souvenir à Azf

Le conseil a aussi adopté à l'unanimité le lancement d'un concours pour la réalisation d'un monument (180 000 €) à la mémoire des victimes d'AZF, à l'entrée de l'ex usine. L'un des deux bâtiments donnés par Total à l'entrée servira de lieu de mémoire et l'autre de salle de réunion et d'équipement de quartier. « Toutes les associations de victimes sont d'accord », s'est félicité Pierre Cohen, qui espère ainsi « sinon fermer toutes les cicatrices mais apaiser, après des années d'incompréhension voire de haine ».

Le chiffre : 1 50 000

Euros - La chapelle des Lazaristes. C'est le prix de la chapelle proche de la prison Saint-Michel acquise par la Ville à Kaufman et Broad pour en faire une salle de réunion. « Un premier signe pour la prison », selon Daniel Benyahia.

la phrase

« L'ex-théâtre des Nouveautés pourrait accueillir un centre de ressources et de développement sur l'urbanisme. »

Source La Dépêche du Midi Pierre Cohen, Maire de Toulouse

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires