Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 23:20

Toulouse - Le salon de minceur cachait des massages sexuels

salon-de-minceur-et-massages-sexuels.jpg

 

Le responsable du centre recrutait des esthéticiennes et leur proposait de pratiquer des massages sexuels.

Un sexagénaire condamné hier pour proxénétisme aggravé pour avoir instauré des massages sexuels dans un institut esthétique, à Toulouse.

Surendetté, un sexagénaire toulousain a voulu donner un second souffle à son institut de beauté du quartier Purpan, à Toulouse. Entre septembre 2010 et mars 2011, ce responsable a recruté des jeunes filles, des esthéticiennes diplômées auxquelles il proposait un petit plus au sein de leur activité « classique » : la pratique du roulé palpé des testicules sur les clients. Beaucoup ont refusé. Un massage sexuel tarifé 120€ s'il est exécuté à quatre mains (avec deux filles), ou 80€ s'il est pratiqué à deux mains. Sur ces prestations coquines, la somme de 20€ était rétrocédée à la « masseuse ». À la suite d'un appel anonyme, les policiers de la brigade des mœurs de la sûreté départementale, ont placé en garde à vue le responsable de ces soins particuliers, un ex-salarié spécialisé dans les pièces détachées, recyclé dans les techniques d'amincissement, voire plus si affinités… Cet, homme, Alain, 62 ans, s'est présenté libre, hier, devant le tribunal correctionnel. Poursuivi pour proxénétisme aggravé, il a regretté ces propositions indécentes faites à des jeunes filles qui avaient répondu à des annonces pour un vrai travail d'esthéticienne. « Je ne pensais pas que la palpation des testicules pouvait entrer dans le cadre du proxénétisme », se défend Alain. L'enquête a démontré qu'il a perçu des subsides des prestations tarifées à caractère sexuel pratiquées par trois de ces employées qui avaient besoin d'argent. Une ligne téléphonique était réservée pour ce type de soins. Les hommes payaient cash et en liquide. L'argent était glissé dans une enveloppe et les gains partagés. Cette activité secrète s'exerçait en parallèle des soins d'amincissement effectués sur les clientes. Et comme Alain, garde l'amour du travail bien fait, il n'a pas hésité, à se dénuder devant une de ses recrues pour lui montrer comment pratiquer le massage indien, le fameux roulé palpé… Certaines en ont été choquées. « Je ne me suis jamais enrichi. J'ai fait des grosses bêtises », regrette-t-il. Me Raynaud de Lage, son avocat, conteste la position de deux parties civiles auxquelles Alain avait proposé les massages coquins, estimant qu'elles n'ont aucun lien avec le délit de proxénétisme. « Elles ont poursuivi leur activité d'esthéticienne après avoir refusé les propositions qu'elles jugeaient indécentes. » Alain a été condamné pour proxénétisme aggravé à 12 mois de prison plus six mois d'une révocation d'un sursis. Soit un peu moins que les réquisitions du procureur qui avait demandé au total deux ans de prison. Il est également condamné à verser 1500€ de dommages et intérêts aux parties civiles. La défense a fait appel.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article

Repost0

commentaires