Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 06:01

Prolongement de la ligne B : le métro à Labège en 2019

Toulouse-Metro-Prolongement-de-la-ligne-B-a-Labege.jpg

 

La seconde phase de concertation publique pour le prolongement de la ligne B du métro s'est ouverte hier. Le début d'un long chemin vers la mise en service, en 2019.

Le prolongement de la ligne B du métro est sur les rails. Dans 6 ans, Ramonville n'en sera plus le terminus : c'est à Labège-La Cadène que s'arrêtera le métro. Une nouvelle phase de concertation s'est ouverte hier (1). Elle informera notamment sur la légère modification du tracé, et permettra à chacun de s'exprimer sur le projet. À terme, 35 000 voyageurs y sont attendus chaque jour.

Toujours cinq stations. Le projet se dessine toujours avec cinq stations aériennes : Parc technologique, Centre commercial Labège 2, Innopôle, Diagora, et le terminus Labège-La Cadène. Le métro circulera, comme à la fin de la ligne A vers Basso Cambo, sur un viaduc de 6 m de hauteur. Seul le franchissement du Canal du Midi se ferait en souterrain.

En lisière du centre commercial. Le nouveau tracé passe en lisière du centre commercial Labège 2, avant de rejoindre l'Innopôle. Cela évite ainsi d'exproprier certains terrains.

Plus près des cinémas. La principale modification entre le projet 2012 et le projet 2013 concerne la section entre les stations Innopôle et Labège-La Cadène. Le nouveau tracé passe plus près des cinémas Gaumont que du centre Diagora. Mais la future station «Diagora» restera tout de même très proche du Centre de congrès.

Nouvelle station entre les cinémas et Diagora. Entre Innopôle et Labège-La Cadène, deux emplacements sont en suspens pour la nouvelle station, qui pour l'instant s'appelle Diagora.

Une nouvelle gare. En parallèle du projet métro, une nouvelle gare SNCF sera créée au nord du lycée agricole de La Cadène, en face des locaux du Sicoval, à mi-chemin des gares actuelles de Labège-Innopole et Labège-Village. Ces deux dernières seront supprimées. C'est le directeur régional de Réseaux ferrés de France (RFF), qui l'a annoncé en début d'année. Cette nouvelle gare sera reliée au terminus de la ligne B, Labège-La Cadène. Un grand pôle multimodal sera donc créé à Labège.

Le calendrier. Du 25 mars au 12 avril, deuxième phase de concertation ; jusqu'au printemps 2014, études de conception, confiées à l'entreprise Arcadis ; enquête publique : 2014 ; travaux de génie civil et systèmes : 1er semestre 2015 à fin 2018 ; mise en service : 2019.

(1) Elle est ouverte jusqu'au 12 avril. Le dossier est disponible sur www.mieuxbouger.fr, au siège de Toulouse Métropole, de Tisséo, et dans les mairies du Sicoval.

Le chiffre : 3

Réunions publiques > Information. Trois réunions publiques sont prévues : le 3 avril à 18 heures, salle des fêtes de Ramonville ; le 9 avril à 19 heures, salle du Sénéchal à Toulouse ; le 10 avril à 18 heures, centre Diagora à Labège.

Un coût de 340 à 370 M€

Le prolongement de la ligne B du métro est estimé entre 340 et 370 M€. La communauté d'agglomération du Sicoval apportera 140 M€. Près de 100 millions d'euros sont apportés par Tisséo-SMTC, et environ 40 millions par le conseil général de Haute-Garonne. Restent 80 M€ environ, à rechercher auprès de l'État, au titre du Grenelle 2, mais aussi de l'Europe. «Toutes les taxes foncières nouvelles issues de l'agrandissement d'Innopôle et de l'extension du Parc du Canal de Ramonville seront consacrées au financement du prolongement du métro, explique François Régis Valette, président du Sicoval.

Source La Dépêche du Midi Cyril Doumergue

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires