Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 23:07

Selon les autorités irakiennes, un Algérien figure parmi les «concepteurs» de cet attentat.

ben laden 

La menace de Ben Laden plane toujours. Al Qaîda veut frapper de nouveau! Le groupe terroriste a, en effet, menacé de commettre des actes de terrorisme pendant la Coupe du Monde en Afrique du Sud. A ce sujet, les autorités irakiennes ont annoncé, hier, l’arrestation de deux membres importants d’Al Qaîda en Mésopotamie.

Il s’agit d’un Saoudien, responsable d’Al Qaîda, et d’un Algérien, membre de la nébuleuse terroriste. Ils seraient impliqués dans la préparation d’un attentat en Afrique du Sud lors du Mondial (11 juin-11 juillet).
Le Saoudien, Abdallah Azzam Saleh Misfar al-Qahtani, 31 ans, était chef de la sécurité pour Al Qaîda à Baghdad et «a participé à la planification d’un acte terroriste en Afrique du Sud en prévision de la Coupe du Monde», a affirmé, lors d’une conférence de presse, le général Qassem Atta, porte-parole du commandement militaire de Baghdad.

Qahtani était chargé par Ayman al-Zawahiri, numéro deux du réseau dirigé par Oussama Ben Laden, de préparer le plan fomenté par Al Qaîda. Quant à l’Algérien, il s’agit d’un certain Tarek Hassel Abdelkader, chef militaire d’Al Qaîda pour al-Karkh, la partie occidentale de Baghdad.

Réagissant à cette annonce, la police sud-africaine a, de son côté, indiqué qu’elle se renseignait sur l’éventuelle planification d’un attentat de l’organisation Al Qaîda durant le Mondial. «Je ne sais rien à ce sujet. Nous n’avons pas été consultés ou informés», a précisé à l’AFP un porte-parole de la police, Vish Naidoo.

Mais la menace est prise au sérieux.

D’autant que cette annonce intervient alors que la police sud-africaine et l’armée ont organisé hier, justement, un exercice de simulation à Johannesburg afin de jauger l’état de préparation des forces de sécurité durant la compétition.
«Ce qui nous rend encore plus vigilants pour notre plan de sécurité, c’est que l’Afrique du Sud va accueillir le monde entier. En conséquence, nous ne prendrons aucun risque, sachant que les terroristes sont par nature très enclins à mener leurs actions violentes durant des événements internationaux», a déclaré Bheki Cele, chef de la police sud-africaine. Pour l’organisation terroriste, le Mondial de football représente une occasion inespérée de frapper un grand coup médiatique.

Au mois d’avril dernier, Al Qaïda avait déjà menacé de perpétrer des attentats lors de la rencontre devant opposer les Etats-Unis à l’Angleterre prévue le 12 juin prochain à Rustemburg.

«Le match Etats-Unis-Angleterre pourrait être formidable, diffusé en direct depuis un stade rempli de spectateurs quand le son d’une explosion parcourra les tribunes, semant le trouble dans le stade jonché de douzaines, de centaines de cadavres, si Dieu le veut», selon le site jihadiste Mushtaqun qui diffusait le communiqué d’Al Qaïda.

«Si Al Qaïda, qui a réussi à livrer 50 grammes d’explosifs dans un avion à Detroit, après le passage de dizaines de barrières de sécurité, si nous avons réussi à humilier le monde du renseignement, la CIA et même les renseignements jordaniens, si Allah le veut, nous le pourrons», ajoutait le texte
Une menace à prendre au sérieux par les autorités sud-africaines. Le groupe expliquait qu’il est quasiment «impossible de détecter leurs bombes à temps» avant d’apostropher directement le président de la Fifa, Sepp Blatter: «Pensez-vous être prêt pour quelque chose comme ça, Monsieur Blatter?»
Les Etats-Unis et l’Angleterre ne sont pas les seuls pays visés: la France, l’Allemagne et l’Italie sont également des cibles potentielles: «Tous ces pays font partie de la campagne sionistes-croisés contre l’Islam».

Source L’Expression Smail Rouha

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires