Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 02:31
L’Amour en 20 lettres de l’alphabet
avoir raison ou tort
 
Apaise les âmes, réchauffe les cœurs tendres
Aux marchés ne peut s'acheter ni se vendre
Appel toujours magique
Alvéole des sentiments magnifiques.
Beau livre aux belles pages à feuilleter
Blessure parfois, généralement gaieté
Bien qu'on en trouve de toutes sortes
Beaucoup frappent à ses portes.
Conquête des cœurs
Clé du bonheur ?
Comment vous garder
Constamment vous posséder ?
Désir d'un outil de vie
Donner continûment sans espérer une contrepartie
Double tranchant : Combat la détresse
Douloureux quand il cause des tristesses.
Entre confiance et méfiance
Espoir d'un sentiment immense
Être ou ne pas être
En vie, l'essentiel est de le connaître.
Féroce quand c'est précoce
Fait pousser des ailes d'anges aux âmes atroces
Fusion des corps et des esprits
Facile à vivre quand l'autre cœur n'est pas pris.
Goût délicieux à l'arôme de miel
Germe dans les cœurs tendres pour un temps éternel
Gardes des traces
Grandit partout où il passe
Histoires parfois belles, parfois insensées
Heureux qui, de lui, remplit ses pensées
Humbles sentiments, moments allègres
Hélas, des fois, change en saveur aigre.
Immense océan de bonheur et de plaisir
Incarne tout ce qui est beau et attrait au désir
Inonde des vies et ne risque de finir
Illumine le monde et ne manque de chérir.
Jadis présent jusqu'aux temps antiques
Jolis moments souvent poétiques
Jours et nuits, on l'adore par degré
Jouir, estimer, sentiments de bon gré.
Lamentations en temps de trêve
Liesse, allégresse et source de beaux rêves
Lave des cœurs pleins de haines
Loin des guerres, loin des chaînes.
Mot éphémère, parfumant nos lèvres
Mélodie permanente qui nous enivre
Moments rarement funèbres
Mystère, clé des ténèbres.
Notre cœur est prêt à le recevoir et à en donner
Nous encourage à espérer et à ne pas abandonner
Noirs, bancs, jaunes, riches ou pauvres, ne le détestent
Nuits et jours personne ne lui résiste.
Odeur de parfum
Outil toujours à la portée de main
Ouvre la voie au bonheur et parfois au chagrin
Offre des occasions et sème de féconds grains.
Pures et merveilleuses sensations
Parfois souffrances, parfois passions
Petit à petit germe et grandit
Pour réaliser des rêves; c'est ce qu'on dit !
Qui peut s'en passer ?
Quiconque ose s'en débarrasser ?
Que faire s'il n'est plus l'oasis de nos rêves,
Quand notre bien-être et notre bonheur sont en trêve ?
Rêve et espoir à inventer
Revers à surmonter
Réalité profitable à vivre
Route véritable à suivre
Sans vous la vie n'est plus savoureuse
Solitude, de vous, est toujours jalouse
Sourit aux sages qui savent aimer
Savourer, pour vous, doit rimer.
Transforme les cœurs durs en état d'ivresse
Tendresse et affection, vous donnez sans cesse
Toutes les rues ne mènent à Rome, mais à vous
Tant d'âmes, à cause de vous, tombent à genoux.
Verse des pleurs, sème des sourires
Voyages sans bagages à ne plus revenir
Vie parfois virile parfois stérile
Vire en rose loin des périls.
Auteur inconnu
Le Pèlerin
Partager cet article
Repost0

commentaires