Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 07:14

Un visiteur très attendu

Francois-hollande-Alger.jpg

 

Derniers badigeonnages des agents communaux et derniers réglages de services de sécurité placés en alerte depuis des semaines.

«Les Algériens sont prêts pour accueillir le président français et lui réserver un accueil des plus chaleureux» a déclaré dans la soirée d'avant-hier à France 2, le Premier ministre Abdelmalek Sellal. A Alger on s'affaire, on s'exalte.
Les agents communaux soumis à un rythme frénétique ont appelé les services de la Protection civile au secours pour entamer les derniers badigeonnages. Le Parlement avec ses deux chambres (Conseil de la nation et APN) tiendra ce matin à 8 heures au Palais des nations (Club des Pins), une session extraordinaire consacrée à l'élaboration et à l'adoption du règlement intérieur du Parlement. Et enfin, les services de sécurité, sur les dents depuis des semaines, effectuent les derniers réglages. Chaque centimètre de l'itinéraire du cortège présidentiel est identifié et inspecté. Ultimes préparatifs, ultimes vérifications, l'Algérie est enfin prête pour accueillir son hôte du jour, le Président François Hollande. «Cette visite permettra de consolider les bases de la relation d'exception que les dirigeants des deux pays s'emploient à ériger en partenariat stratégique», précise un communiqué de la présidence de la République diffusé hier par l'APS. Cette visite, ajoute la même source, donnera aux deux chefs d'Etat, l'occasion de procéder à un échange de vues et d'analyses sur les grandes questions de l'actualité régionale et internationale.
Le Président Hollande, qui sera accompagné d'une importante délégation, prononcera un discours devant les deux chambres du Parlement et effectuera un déplacement à Tlemcen où il sera fait docteur Honoris Causa de l'Université Aboubakr Belkaïd. L'une des particularités de cette visite est que les deux parties ont tacitement convenu de dépasser l'un des plus grands écueils qui bloquent les relations, à savoir la question mémorielle. Du reste, tous les autres sujets seront abordés sereinement. Selon des échos parvenant de l'Elysée, une importante délégation accompagnera François Hollande en Algérie, dont le nombre avoisine 200 personnes entre ministres, hommes d'affaires et artistes. Côté gouvernement, on annonce neuf ministres dans la délégation présidentielle. Manuel Valls (Intérieur), Arnaud Montebourg (Redressement productif), Jean-Yves Le Drian (Défense), Laurent Fabius (Affaires étrangères), Nicole Bricq (Commerce extérieur) et Stéphane le Foll (Agriculture) seront présents, pour participer à un séminaire intergouvernemental avec leurs homologues algériens. Parmi les parlementaires, on retrouve les noms d'Elisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères à l'Assemblée, Michel Vauzelle, président du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur et Jean-Pierre Raffarin, l'émissaire français chargé de négocier les dossiers économiques franco-algériens. La délégations patronale comptera plusieurs P-DG des groupes les plus renommés de l'Hexagone. L'Elysée cite notamment Stéphane Richard (France Télécom), très intéressé par le marché algérien en expansion, Patrick Kron (Alstom), qui vient de terminer le premier tramway d'Algérie, dans la capitale, et qui construit ceux d'Oran et de Constantine, Pierre Mongin (Ratp), qui exploite la nouvelle ligne de métro de la capitale, Jean-Louis Chaussade (Suez environnement), en charge de la modernisation des services d'eau et d'assainissement d'Alger. On retrouve également Bruno Lafont, le P-DG de Lafarge qui détient un tiers du marché, et Jacques Saadé, le patron de CMA-CGM. Des représentants General Electric, Airbus, et Thalès International seront eux aussi du voyage en Algérie. Des personnalités culturelles accompagneront le Président Hollande: le réalisateur Djamel Bensalah, l'écrivain Anouar Benmalek, la chef d'orchestre Zahia Ziouani, à la tête de l'orchestre symphonique Divertimento et enfin l'acteur Kad Merad, né en Algérie, qui a été le narrateur du documentaire «Guerre d'Algérie, la déchirure».
Conseil de la nation et APN
Une session extraordinaire aujourd'hui au Palais des nations
Le Parlement avec ses deux chambres (Conseil de la nation et APN) tiendra mercredi au Palais des nations, une séance extraordinaire consacrée à l'élaboration et à l'adoption de son règlement intérieur, indique, mardi, un communiqué du Conseil de la nation. Conformément au décret présidentiel N° 12-408 du 5 décembre 2012 correspondant au 21 moharrem 1434, précise la même source, le Parlement avec ses deux chambres est convoqué en session extraordinaire pour l'élaboration et l'adoption de son règlement intérieur en prévision de la séance de jeudi au cours de laquelle le président français, François Hollande, prononcera un discours devant les représentants de la nation.

Source L’Expression Brahim Takheroubt

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires